Lanaye: la quatrième écluse ouverte à la circulation des bateaux

La quatrième écluse de Lanaye ouverte à la circulation des bateaux
La quatrième écluse de Lanaye ouverte à la circulation des bateaux - © RTBF

Après quatre ans de travaux, la quatrième écluse de Lanaye est ouverte à la circulation. Depuis lundi, les bateaux sont autorisés à l'emprunter. Les travaux ne sont pourtant pas tout à fait terminés. C'est une phase de test qui vient de commencer et elle va durer deux mois.

Les premiers bateaux sont passés lundi et il en passe désormais plusieurs par heure. L'écluse fait 225 mètres de long, 25 de large, avec un dénivelé de 14 mètres et il ne faut qu'un petit quart d'heure pour la vider. Côté aval, le spectateur voit d'abord des remous dans le fleuve. C'est l'eau de l'écluse qui s'écoule. Puis un jour de quelques centimètres apparaît entre les deux portes et il s'allonge vers le bas, en suivant le niveau de l'eau qui baisse. Ensuite, les portes s'ouvrent et les bateaux passent.

 

Pour l'instant, l'écluse est encore en phase de test. Il faut s'assurer que toutes ses parties sont bien étanches, que les détecteurs d'ouverture fonctionnent correctement, que les bollards flottants auxquels les bateaux s'amarrent suivent effectivement de haut en bas le mouvement de l'eau. Tous ces tests, il faut les effectuer en grandeur nature.

La quatrième écluse de Lanaye a donc été ouverte au trafic commercial des bateaux. L'inauguration n'est annoncée que pour la mi-novembre. Les engins de génie civil ne quitteront pas le site pour autant. Les écluses 1, 2 et 3 vont devoir maintenant être remises à neuf.

Lanaye est un endroit stratégique du transport fluvial, sur le Canal Albert à la frontière entre Pays-Bas et Wallonie. La quatrième écluse permet le passage de bateaux de 9000 tonnes. Elle fait sauter un goulot d'étranglement entre Liège et Rotterdam. Ces travaux auront coûté 120 millions d'Euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK