Lacs de l'Eau d'Heure : diversifier l'offre et attirer les investisseurs

L'un des cinq lacs que compte le site.
2 images
L'un des cinq lacs que compte le site. - © Belga

L'Europe et la Région wallonne investissent massivement depuis plus de dix ans dans ce site unique situé dans la botte du Hainaut. But : en faire le pôle touristique wallon. Comment ? En diversifiant les activités proposées et en attirant les portefeuilles privés.

Depuis des années maintenant, le site des Lacs de l'Eau d'Heure attire de plus en plus de monde : plus d'un million de visiteurs par an. Un succès croissant que l'on doit à la diversification, chaque année plus importante, de l'offre touristique.

Sophie Boutefeu, responsable marketing et communication de l'asbl ''les Lacs de l'Eau d'Heure'' : ''Il y a le crocodile rouge (notre bus amphibie). Les gens adorent se balader sur l’eau lorsqu’ils viennent ici. Nous avons, depuis l’année dernière, un natura-parc qui propose neuf parcours dans les arbres. Il y a aussi le relais de Falemprise avec mini-golf, trampoline, plaines de jeux, pédalos… Il y a aussi l’Aquacentre, principale attraction touristique des Lacs.''

Des activités ludiques auxquelles s'ajoutent des activités sportives, ballades VTT, une dizaine de promenades balisées mais aussi la voile, le jet-ski, la plongée ou la planche à voile que l'on peut pratiquer dans les quatre clubs du site.

A noter que depuis cette année, le secteur privé a totalement pris le relais du public dans la gestion des activités proposées sur le site.

Sophie Boutefeu : ''Les plages, les aménagements publics, la place du village de vacances… ces travaux permettent d’attirer le secteur privé, les pousser à investir donnant par là une nouvelle ampleur au site de l’Eau d’Heure. Aujourd’hui, pour 1 euro investi par le public, le privé complète avec 4 euros d’investissement. Le rapport est évidemment intéressant.''

 

Hugues Decaluwe, Xavier Van Oppens

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK