La zone de police boraine ne paie plus le loyer de ses commissariats

La zone boraine n'a pas payé 200 000 euros de loyer pour ses 4 commissariats
La zone boraine n'a pas payé 200 000 euros de loyer pour ses 4 commissariats - © Belga

Elle n'est pas la seule. Une trentaine de zones de police seraient dans le même cas. Pour la zone boraine, les loyers impayés atteignent près de 400 000 euros. Une façon de rappeler au gouvernement fédéral qu'il faut augmenter le financement de la police locale.

Ce refus de payer est un moyen de pression, un mouvement de mauvaise humeur, expliquent les responsables de la zone boraine. "On nous dit qu'il faut plus de "bleu" dans la rue mais les communes, qui financent déjà presque deux tiers des activités de la zone de police, n'ont pas les moyens de faire davantage".

Du coup, en 2010 et en 2011, la zone boraine n'a pas payé les 200 000 euros de loyer annuel pour les 4 commissariats que l'Etat fédéral lui loue à Baudour, Frameries, Colfontaine et Quaregnon.

D'autant que les responsables borains ont appris que beaucoup d'autres zones ne payaient plus non plus leurs loyers à l'Etat. Cela dit, les responsables de la zone de police ne se font pas trop d'illusion, le jour où leur enverra une mise en demeure, ce qui pourrait arriver bientôt, ils devront payer leurs dettes de loyer. Les sommes ont d'ailleurs été prévues pour ça dans le budget

A l'avenir, ce problème de location ne se posera plus dans la zone boraine. Car un grand hôtel de police est en cours d'aménagement à Colfontaine. Il devrait être terminé à la fin 2013 et regroupera tous les services qui sont aujourd'hui hébergés dans les bâtiments appartenant à l'Etat.

Jeremy Giltaire

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK