La Wallonie labellise 18 établissements supplémentaires de la "Clé verte"

Le ministre wallon du Tourisme René Collin (cdH) a annoncé ce jeudi la labellisation de 18 nouveaux établissements "Clé Verte" en 2017, lors d'une visite au Château de Namur.
Le ministre wallon du Tourisme René Collin (cdH) a annoncé ce jeudi la labellisation de 18 nouveaux établissements "Clé Verte" en 2017, lors d'une visite au Château de Namur. - © SOPHIE KIP - BELGA

Le ministre wallon du Tourisme René Collin (cdH) a annoncé ce jeudi la labellisation de 18 nouveaux établissements "Clé Verte" en 2017, lors d'une visite au Château de Namur. Cet hébergement dispose de ce label qui vise les touristes sensibles à la cause environnementale. Désormais, la Wallonie compte 52 structures "Clé verte".

Créé en 1994 au Danemark, l'écolabel international "Clé Verte" récompense et valorise les gestionnaires d'hébergements touristiques, de centres de conférences et d'attractions pour leurs démarches et leurs performances en matière de respect de l'environnement.

Exigences vertes

Pour obtenir le label, les candidats doivent répondre à une série d'exigences telles que le suivi des consommations, l'utilisation d'énergie renouvelable, de produits d'entretien et de consommables écologiques, d'une mobilité et d'une alimentation plus durables, d'une gestion attentive de l'eau, du tri des déchets.

"Les candidats s'engagent par ailleurs à promouvoir les activités nature et les éco-gestes auprès de leurs clients." Le label "Clé Verte" est octroyé annuellement à l'issue d'une procédure stricte comprenant une visite de contrôle indépendante sur site et une évaluation par un jury indépendant. Les critères sont établis internationalement et réévalués tous les 4 ans pour s'adapter au mieux aux exigences environnementales.

C'est en 2015 que la Wallonie a soutenu pour la première fois cette dynamique via une subvention permettant d'amplifier la promotion du label "Clé Verte" et d'assurer un accompagnement adéquat des candidats pris en charge par Inter-Environnement Wallonie (IEW).

Grâce à cette subvention, le labellisé bénéficie d'un accompagnement individuel à distance et collectif à la mise en conformité pour obtenir le label, d'une visite de contrôle et de conseils sur site par un auditeur professionnel et indépendant, d'une adhésion au réseau international des labellisés "Clé Verte", d'une promotion de l'hébergement via divers mécanismes.

présentation du Château de Namur

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK