La Wallonie demande un rapport sur la hausse des survols de la centrale nucléaire de Tihange

La Wallonie demande un rapport sur la hausse des survols de la centrale nucléaire de Tihange.
La Wallonie demande un rapport sur la hausse des survols de la centrale nucléaire de Tihange. - © ERIC LALMAND - BELGA

Les avions qui fréquentent l'aéroport de Bierset sont-ils plus nombreux à survoler la centrale nucléaire de Tihange et respectent-ils les normes de sécurité? Le gouvernement wallon a en tout cas exigé un rapport complet aux responsables de Liège Airport.

Interrogé en commission du parlement wallon, le ministre wallon en charge des aéroports, Jean Luc-Crucke, l'a rappelé lui-même: les derniers stress tests ont montré qu'aucun réacteur belge n'a été conçu pour résister à la chute d'un avion-cargo similaire à ceux qui décollent et atterrissent à Bierset.

Le fait que la Région wallonne exige un tel rapport sur les normes de sûreté nucléaire réjouit le député Écolo hutois Rodrigue Demeuse, qui a porté ce dossier au parlement: "Je me suis vraiment rendu compte que la Wallonie prenait au sérieux cette question du survol de la centrale nucléaire de Tihange par les avions qui décollent de Bierset. Le ministre m'a indiqué trois choses. La première, c'est qu'il y a bel et bien eu une augmentation de 10% des vols au départ de Bierset pendant la crise. Par ailleurs, il m'a indiqué que l'essentiel des avions qui survolaient la centrale étaient bien des boeings 747-8 et des gros porteurs. Et puis il a surtout pris les choses en mains puisque le ministre des aéroports a demandé à Liège Airport la production d'un rapport sur l'impact des activités de l'aéroport sur le survol de la centrale".

Le groupe Ecolo-Groen vient par ailleurs de déposer à la Chambre une proposition de loi au fédéral pour interdire purement et simplement le survol des centrales nucléaires, tel que ça existe déjà pour d'autres sites en Belgique, comme le Palais Royal par exemple.

Reportage sur le risque d'un crash aérien sur la centrale de Tihange, dans notre journal du 21 juin

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK