La Ville de Charleroi s'oppose à la démolition de vestiges de son passé industriel

La Ville de Charleroi a rendu mardi un avis défavorable par rapport à la démolition de deux châssis à molette, ces tours emblématiques qu’on retrouve dans de nombreux charbonnages.
La Ville de Charleroi a rendu mardi un avis défavorable par rapport à la démolition de deux châssis à molette, ces tours emblématiques qu’on retrouve dans de nombreux charbonnages. - © DR

La Ville de Charleroi a rendu mardi un avis défavorable par rapport à la démolition de deux châssis à molette, ces tours emblématiques qu’on retrouve dans de nombreux charbonnages. La demande concernait les deux châssis à molette du puits 25 du charbonnage Monceau-Fontaine à Couillet. Cette dernière était envisagée dans le cadre d’un permis d’urbanisme du fonctionnaire délégué de la Wallonie.

Dans ce dossier, la Ville a indiqué dans un communiqué qu’elle était davantage favorable à une stabilisation des châssis à molette et une sécurisation du site. "Nous sommes très attentifs aux vestiges de notre riche passé industriel. Quand les circonstances le permettent, nous sommes évidemment plutôt favorables à la conservation des sites qui revêtent un intérêt patrimonial, comme c’est le cas du site de Couillet", a souligné l’échevin carolo du Patrimoine à ce sujet.

Le dernier mot quant à une démolition reviendra au fonctionnaire délégué de Wallonie, l’avis rendu par la Ville n’étant pas contraignant.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK