La Ville de Bruxelles veut faire revenir les voitures au centre

La communication "Place aux piétons", c'est terminé
La communication "Place aux piétons", c'est terminé - © RTBF

C'est pour le moins paradoxal : la Ville de Bruxelles veut faire revenir les voitures dans le centre après avoir martelé pendant des semaines que désormais il fallait s’en passer. Mais voilà, trois mois après le lancement du piétonnier, certaines enseignes font grise mine, principalement dans les artères commerçantes qui jouxtent ce piétonnier. C’est pourquoi la Ville va prochainement mettre en place une signalétique pour guider les clients motorisés vers ces quartiers commerçants.

Sur le piétonnier, les enseignes horeca n'ont pas vraiment à se plaindre des nouveaux aménagements. Le bourgmestre Yvan Mayeur s'en félicitait encore la semaine dernière : "On peut dire plein de choses sur le piétonnier, mais en tous cas, il y a une chose évidente que tout le monde a pu voir ces dernières semaines, c’est que toutes les terrasses, de tous les cafés, même des snacks etc., étaient pleines".

Changer le fusil d'épaule

Mais à côté de cela, dans les quartiers commerçants qui se trouvent juste à côté du piétonnier, les chiffres ne sont pas toujours bon. Marion Lemesre (MR) échevine du Commerce : "Je pense au boulevard Adolphe, Max, à une partie de la rue Antoine Dansaert et de la rue Lepage, au Vismet". Certains commerçants, nous dit-elle, affirment avoir vu leur chiffre d'affaire chuter de 20 à 30%. Alors aujourd'hui, la Ville change son fusil d'épaule en matière de communication. Elle veut faire revenir cette clientèle motorisée. "S’il y a quelque chose qui s’est mal passé, c’est la communication", reconnaît Marion Lemesre : "Je pense que lorsque l’on dit de façon trop agressive : place aux piétons ! Hé bien ce sont des communications exclusives. Nous devons passer maintenant à une communication inclusive qui dit en somme bienvenue à tout le monde, à tous les modes de transport pour ne pas exclure une clientèle par rapport à une autre. Car la communication 'Place aux piétons !' a eu comme effet pervers de décourager une clientèle qui de toute façon si elle ne peut pas venir à Bruxelles en voiture alors ne s’y rend pas. Et c’est à cette clientèle là qu’il faut maintenant parler".

Comment ? En mettant en place une signalétique pour guider les voitures vers ces artères commerçantes. "Elles sont connues, mais avec le nouveau plan de circulation autour du piétonnier, pour ceux qui ne connaissent pas très bien Bruxelles, ce n’est pas forcément évident de s’y rendre". Cette signalétique (des cartels accrochés aux poteaux de signalisations) sera mise en place dans le courant du mois de novembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK