La toute première "Nuit Debout" de Belgique a eu lieu à Bruxelles

La toute première "Nuit Debout" de Belgique a eu lieu à Bruxelles
2 images
La toute première "Nuit Debout" de Belgique a eu lieu à Bruxelles - © Tous droits réservés

200 à 300 personnes se sont réunies à partir de 19 heures Place des Barricades à Bruxelles. Ils ont organisé la toute première "Nuit Debout" en Belgique, sur le modèle de la mobilisation que connait la France depuis une semaine.

Ils veulent imaginer ensemble une alternative à notre société actuelle qu'ils ne supportent plus.

Les participants critiquent le système monétaire et capitaliste, la répartition inéquitable des richesses.

Stéphane, l'un des initiateurs de ce mouvement nuit debout précise que "l’idée, c’était de reprendre la parole démocratique en quelque sorte, de reprendre la parole politique. Qu’est-ce que la 'nuit debout', c’est une agoraOn le voit ici, chacun prend le micro. Tout le monde s’écoute. On aime bien ou on n’aime pas mais on écoute en tout cas".

"On verra bien"

"On cherche avant tout à parler, à comprendre, à exprimer ce qu’on attend de la politique, ce qu’on attend du social. Pourquoi on souffre actuellement dans notre vie quotidienne, dans notre vie au travail et à réveiller tout ça".

C’est une "nuit debout", mais cela ne veut pas forcément dire qu'ils restent là toute la nuit. 

"Si à un moment donné on a trop froid, qu’il pleut, etc., peut-être qu’on bougera et qu’on se dira 'rendez-vous demain'. Ça va se décider ensemble. Il n’y a pas de collectif qui décide. Il n’ a pas d’organisation hormis un peu de matos et encore ce sont des volontés individuelles qui apportent le matériel".

L’ambition est-elle d’organiser plusieurs nuits comme ça?

"Bien sûr. Ça va se décider demain, on verra. On ne sait pas la suite. C’est un bouillonnement. On verra bien".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK