La Tour Van Maerlant, un projet très controversé

La Tour Van Maerlant: un projet très controversé
La Tour Van Maerlant: un projet très controversé - © google maps

La ville est en train d'approuver un plan d’aménagement du sol qui légaliserait une tour de 24 étages dans le quartier européen : la tour Van Maerlant. La commune avait déjà dérogé aux règles d'urbanisme en accordant un permis à cette tour beaucoup trop haute pour le quartier. En changeant le plan d'aménagement, elle espère échapper à un recours des riverains.

Les associations de quartier ont introduit un recours contre ce permis d’urbanisme. Si le nouveau plan passe, cette démarche serait un coup dans l’eau. Marco Schmitt, de l’association du Quartier Léopold, dénonce le procédé : "Pour contourner le fait qu’il y a de bonnes probabilités que ce recours soit gagné au bout du compte, on fait de l’urbanisme rétroactif qui permettra au promoteur immobilier de réintroduire un nouveau permis qui s’intégrera lui dans les réglementations qui ont été faites sur mesures par la suite."

Les associations déplorent l’urbanisme sauvage du quartier européen. La ville n’a pas étudié l’impact de nouveaux habitants sur la mobilité. Le type de logement pose aussi question. Pour Michel Van Roye, du groupe d’animation Quartier Nord-Est , la ville manque de réflexion globale.

Selon lui, il s’agit "d’une tour qui a été construite en grande partie pour des fonctionnaires européennes qui restent pour une courte période et puis qui repartent. Donc ce ne sont pas les habitants. En plus, il y a une série d’appartements situés juste au-dessus de la trémie d’entrée du tunnel, en dessous de la rue Belliard, ce n’est pas vraiment le bon endroit. Ça découle de pourparlers entre ce promoteur et la région."

Il ne s’agit pas que d’un bâtiment. La hauteur de la tour Van Maerlant pourrait servir de référence aux futures constructions.

Sandrine Puissant

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK