La STIB offre la gratuité aux accompagnateurs de personnes à mobilité réduite

Désormais, les accompagnateurs de personnes à mobilité réduite bénéficieront eux-aussi du libre parcours.
Désormais, les accompagnateurs de personnes à mobilité réduite bénéficieront eux-aussi du libre parcours. - © Belga

Ceux et celles qui aident les personnes en chaise roulante pourront donc circuler librement dans tous les bus, trams et métros de la capitale. Un progrès évident pour les personnes à mobilité réduite, même s'il reste encore d'autres améliorations à apporter.

Les personnes à mobilité réduite ont toujours pu emprunter le réseau de la Stib gratuitement. Il aura fallu attendre longtemps ; mais dès ce jeudi, leurs accompagnateurs bénéficient eux-aussi du libre parcours. "Une personne à mobilité réduite qui est accompagnée devra avoir une carte MOBIB et son accompagnateur  également, signale Françoise Ledune (porte-parole de la Stib). Ce dernier pourra l’accompagner gratuitement pour la véhiculer dans tout le réseau de la Stib."

Concrètement, chacun devra valider sa carte MOBIB: "Le principe, c’est que la personne à mobilité réduite valide son abonnement (sa carte MOBIB) et que l’accompagnateur (ensuite) valide. Il pourra donc accéder gratuitement à l’ensemble du réseau."

Les personnes à mobilité réduite étaient encore souvent dépendantes du service d'assistance de la Stib pour les aider dans le métro. Elles se réjouissent donc de la gratuité offerte à leurs propres accompagnateurs sur tout le réseau. "La SNCB a appliqué ce système et aujourd’hui, la Stib s’y associe aussi. C’est très bien", estime Miguel Gerez (responsable de l'association "Accès et Mobilité pour Tous"). Reste tout de même encore des efforts à faire pour améliorer la vie des personnalités à mobilité réduite: "Il y a beaucoup de solutions techniques à résoudre : l’accès entre les quais et le véhicule, notamment." Plusieurs projets sont en cours, comme l’installation d’ascenseurs dans des stations de métro.

Jean-Claude Hennuy

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK