La statue de Léopold II volée au Parc d’Enghien

Au Parc d’Enghien, la statue de Léopold II a été arrachée de son socle. Le pavillon des 7 étoiles est désormais entouré de piédestaux vides, seul reste l’Empereur romain César Auguste. Pour Marc Vanderstichelen, président du Cercle Royal Archéologique d’Enghien, il s’agit d’un acte de vandalisme porteur d’un message anticolonialiste, "je doute que le vol ait été commis pour récupérer le fer, car si tel est le cas, ils auraient aussi volé le buste de César Auguste qui se trouve, à quelques mètres juste en face. Non, ici le message est clair".

2 images
Le socle où se trouvait le buste de Léopold II… désormais vide © Alexandrine Morant

La statue de Léopold a toujours trôné au Parc, même lorsque la ville a enlevé toutes les autres œuvres pour les mettre en lieu sûr. Si le buste était toujours en place c’est parce que la ville n’est jamais parvenue à déboulonner la statue. Pour détacher cette statue, les voleurs ont donc dû faire preuve d’ingéniosité. "Ils n’ont certainement pas agi en plein jour, explique Marc Vanderstichelen, il y a toujours du monde au pavillon donc ils ont dû venir de nuit car je les vois mal se balader au château avec des pieds-de-biche".

Ces dernières semaines, d’autres statues ont déjà été vandalisées comme la sphinge qui a, quant à elle, été décapitée. Pour éviter que ce type d’incidents se reproduise ils existent plusieurs solutions comme l’installation de caméra mais protéger un parc tout entier n’est pas si simple. "L’idée n’est pas d’hypersécuriser le parc, explique Dominique Eggermont, échevine en charge du Parc d’Enghien, le comportement des visiteurs est vraiment positif dans l’ensemble alors on ne va pas installer tout un attirail pour un acte isolé".
 

A l’heure actuelle, la statue n’a toujours pas été retrouvée mais selon Marc Vanderstichelen, il se pourrait bien que les vandales l’aient simplement jeté quelques mètres plus loin… dans le bassin du pavillon.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK