La SNCB promet plus de trains et plus de confort en province de Namur

Plus de trains, des temps de parcours réduits, une meilleure ponctualité, davantage de confort dans les gares et des aménagements dans les ateliers: ce sont les projets du Plan Transport SNCB (déc.2017-2020) et des projets "Gares et ateliers" annoncés ce mardi 21 mars pour la province de Namur. Un projet ambitieux, vu les restrictions budgétaires imposées par le fédéral. Plan de transport et plan d'investissement doivent encore avoir le feu vert du gouvernement Michel.
6 images
Plus de trains, des temps de parcours réduits, une meilleure ponctualité, davantage de confort dans les gares et des aménagements dans les ateliers: ce sont les projets du Plan Transport SNCB (déc.2017-2020) et des projets "Gares et ateliers" annoncés ce mardi 21 mars pour la province de Namur. Un projet ambitieux, vu les restrictions budgétaires imposées par le fédéral. Plan de transport et plan d'investissement doivent encore avoir le feu vert du gouvernement Michel. - © Rtbf

5,1% de trains en plus en province de Namur, à l'horizon 2020!

C'est l'objectif du nouveau plan de transport de la SNCB qui devrait être appliqué dès décembre prochain. Un plan d'amélioration de transport qui s'appliquera aussi à d'autres provinces.

Par ailleurs, le nouveau "Plan de Transport décembre 2017-2020" prévoit que 20% des arrêts seront dotés de nouvelles connexions ou d'une fréquence plus élevée en semaine. 114 arrêts seront seront mieux desservis durant les heures de pointe ou tard le soir.

L'offre sera renforcée aussi le samedi vers les villes, pour le shopping; mais également le dimanche soir, pour les étudiants. La SNCB promet davantage de places assises dans les trains et plus de correspondances.

Axe Namur-Charleroi

Sur l'axe entre Namur et Charleroi, "on va doubler l'offre de l'omnibus qui circule actuellement à la fréquence d'un train par heure", affirme Dionys Daie, responsable du Plan de Transport SNCB (déc2017-2020). "Nous passerons donc à un train toutes les 30 minutes, mais déjà à partir de décembre prochain". La SNCB prévoit d'augmenter son offre de 4% dès la fin de cette année. Mais elle envisage, rappelons-le, une augmentation de 5,1% à l'horizon 2020.

Axe Charleroi-Couvin

"Sur cet axe-là, nous constatons que certaines gares ne sont desservies que pendant les heures de pointe. C'est notamment le cas de Yves-Gomezée (Walcourt). Nous allons passer à une fréquence de un train par heure", précise Dionys Daie. La SNCB entend répondre aux demandes des utilisateurs; des demandes qui ont été relayées notamment par les bourgmestres des villes et communes concernées par le réseau ferroviaire. Rappelons que la Région et les TEC ont également été consultés avant l'élaboration du projet.   

Axe Namur-Ciney

Pour l'instant, des travaux d'infrastructures importants sont toujours en cours. "Ce chantier va se terminer cet été", souligne Dionys Daie. "Nous allons donc restaurer l'offre des trains entre Namur et Ciney, une offre omnibus en continu. Mais nous allons aussi ajouter un train "P" durant les heures de pointe au départ de Namur".    

Enfin, la SNCB investit dans ses ateliers à Salzinnes et à Ronet. Notamment en vue des nouvelles voitures à deux étages. Bref, beaucoup de projets, malgré un budget limité. Pour y arriver, la direction compte notamment sur un gain de productivité. L'ancienne ministre de tutelle, Jacqueline Galant, avait demandé un gain de productivité de 4% par an! Un point délicat... qui sera certainement suivi de très près par les syndicats.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK