La SNCB pourrait fermer les gares Congrès et Chapelle à Bruxelles

Illustration
Illustration - © Redvers (Flickr)

La SNCB étudie l'éventualité de fermer les gares Bruxelles-Congrès et Bruxelles-Chapelle. La fermeture de ces stations pourrait contribuer à l'amélioration de la ponctualité, a expliqué un porte-parole de la compagnie ferroviaire, confirmant ainsi une information de brusselnieuws.be.

"Nous examinons l'impact d'une telle suppression sur les voyageurs concernés et sur le reste du trafic. Mais pour être très clair: aucune décision n'a encore été prise. Il s'agit simplement d'une mesure sur la centaine que nous envisageons actuellement pour améliorer la ponctualité", précise le porte-parole.

Les deux gares se trouvent sur l'axe nord-midi, le tronçon ferroviaire le plus emprunté du pays. Peu de voyageurs montent ou descendent à ces arrêts.

La suppression de ces gares ne constituerait toutefois pas le remède miracle, estime-t-on à la SNCB, les réelles améliorations en matière de ponctualité n'étant pas attendues avant le nouveau plan de transport de 2013.

Le secrétaire d'Etat bruxellois à la Mobilité, Bruno De Lille (Groen!), n'est, lui, pas favorable à une fermeture. "C'est comme si on cherchait à améliorer la ponctualité en rognant sur l'offre de services", commente-t-il. "A côté de la ponctualité, la proximité constitue une autre raison importante pour laquelle les gens prennent le train. La gare de Chapelle se trouve dans un quartier fréquenté alors que Bruxelles-Congrès se situe près de nombreux bureaux", analyse Bruno De Lille.


Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK