La salle de l'OM à Ougrée reconvertie en pôle culturel et opérationnelle en 2012.

RTBF
RTBF - © RTBF

La ville de Seraing rachète la salle d'Ougrée-Marihaye à Arcelor Mittal. A l'avenir le bâtiment accueillera notamment des concerts debout de 2000 personnes.

Parmi les bâtiments témoins du passé industriel sérésien figure l'ancienne "Salle des fêtes d'Ougrée-Marihaye". Dessiné par l'architecte liégeois Georges Dedoyard auteur entre autres des Bains de la Sauvenière à Liège le bâtiment présente un intérêt architectural indéniable. Dès après sa construction, il a abrité les fêtes destinées aux ouvriers de Cockerill. Avec les restructurations, les fêtes patronales se sont raréfiées et les lieux se sont vidés peu à peu. La ville de Seraing a donc décidé de lancer une réflexion sur sa reconversion afin de faire revivre cette partie d'Ougrée mais aussi pour répondre à une demande formulée en région liégeoise par de nombreux acteurs culturels. La cité du fer vient d'acheter le bâtiment à Arcelor Mittal et souhaite le reconvertir en pôle culturel. L'OM comporte une grande salle de spectacles munie d'une scène dont la capacité est de 1200 à 1400 personnes et qui, après travaux, pourrait en contenir 5 à 600 de plus. Une deuxième salle, située en bord de Meuse, plus intime et d'une capacité de 300 personnes serait réservée aux concerts plus intimistes. Enfin, un troisième espace devrait se muer en vaste salle d'expositions.

Reste à présent à introduire une demande officielle de subsides et mettre en place une structure de gestion. Mais la Ministre de la Culture, Fadila Laanan a d'ores et déjà marqué son intérêt pour le projet et donné son accord de principe pour une subsidiation de 70% des deux millions cinq cent mille euros de travaux.

P.SCHEFFERS

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK