La rue de la Loi devrait changer de visage

RTBF
RTBF - © RTBF

On nous promet d'ici quinze ou vingt ans une rue de la Loi transformée, plus aérée, plus verte. Avec une circulation automobile nettement réduite. Mais aujourd'hui, des questions se posent déjà, ces promesses pourront-elles êtres tenues ?

Un projet d'urbanisme a été élaboré par l'architecte français de Portzemparc, architecte qui a signé le Musée Hergé à Louvain-la-Neuve. L'idée c'est quelques buldings plus hauts, moins nombreux, séparés d'espaces verts. Le problème, c'est que les propriétaires actuels sont des privés. Pas question de dire à l'un "vous démolissez et recontruisez un parc", alors qu'un autre pourra profiter d'une tour de dizaines de mètres de haut, nettement plus rentable. Comme, au total, il devrait y avoir davantage de superficie de bureaux et logements qu'aujourd'hui, la Région de Bruxelles-Capitale compte forcer une redistribution en fonction de l'importance actuelle des propriétaires. Des associations se méfient, dont l'association du quartier Léopold.

A l'heure actuelle, le nouveau cadre légal n'est pas encore en place, mais un groupe immobilier a déjà introduit une demande de permis pour une tour de 28 mille mètres carrés de bureaux. La commission aussi devrait suivre pour ses trois gigantesques tours... Et si, finalement, on n'arrive pas à s'accorder sur le problème des espaces verts?

La question de la mobilité aussi, reste sans réponse. Le projet imagine une rue de la Loi avec une bande dans chaque sens, et un site propre STIB au milieu. Mais aucun solution n'est prévue pour réduire le flux de voitures. Bref, des questions sans réponse. Et le risque, au final, de voir les grands projets immobiliers, sans l'équilibre souhaité par la Région.

 

B. Boulet

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK