RTBF Charleroi : l'adieu au Passage de la Bourse

Le Passage de la Bourse à Charleroi
Le Passage de la Bourse à Charleroi - © Daniel Barbieux

C'est ce vendredi 27 mai 2011 que les installations de la RTBF au Passage de la Bourse seront définitivement désertées. Toute une page de l'histoire carolo va se tourner et les studios de télévision et de radio vont laisser la place au centre commercial "Rive Gauche".

Depuis 1974, les locaux de l'ancienne bourse et de l'ancienne salle des fêtes de la ville de Charleroi étaient occupés par la RTB d'abord et par la RTBF ensuite.

Ce sont d'abord des émissions de télé qui y ont été produites. Certaines d'entre elles ont marqué le paysage audio-visuel belge francophone. On se souviendra des magazines d'information comme "Autant savoir" ou des émissions quotidiennes d'actualités régionales comme "Ce soir" ou "Le bus des régions". 

Côté divertissement, il y a eu "Zygomaticorama", "Tatayet Show" ou encore "Bon Week-End" qui ont amené, à Charleroi et dans la région, de nombreuses stars de la chanson et de l'humour. Dernièrement encore, c'est dans les installations du Passage de la Bourse qu'ont été enregistrées les interventions d'Annie Cordy pour la série historique "Moi Belgique".

Mais le Passage de la Bourse a aussi accueilli des studios de radio. Au début des années 1980, les "Carolos" étaient ainsi réveillé par la station "Canal 13". 

Puis, il y eut, sur "Fréquence Wallonie", l'émission "Chronique du temps présent" animée par Marianne Périlleux. Enfin, depuis mars 2004, c'est "VivaCité Charleroi" qui s'y est installée avec diverses émissions de décrochage régional : le midi d'abord et le matin ensuite.

Dès ce lundi 30 mai, tout le monde se retrouvera sur un seul site RTBF à Charleroi : celui du Boulevard Tirou. Un lieu où se situeront les bureaux de production, les cellules de montage tv ainsi que le studio radio de VivaCité.

Ce déménagement a incité Christine Borowiak à se pencher sur le passé des installations du Passage de la Bourse. Elle a ainsi rencontré des témoins importants de la vie de la radio et de la télévision à cet endroit. Vous pouvez écouter ces témoignages ci-contre.

Daniel Barbieux
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK