La rentrée s'annonce compliquée pour la faculté de médecine de Namur

La rentrée s'annonce compliquée pour la faculté de médecine de Namur
La rentrée s'annonce compliquée pour la faculté de médecine de Namur - © Tous droits réservés

Fin du mois dernier, une dizaine d'étudiants en médecine de l'UNamur qui n'étaient pas parvenus à se classer en ordre utile au concours de sélection avaient décidé d'introduire un recours en suspension devant le Conseil d'Etat. La plus haute juridiction du pays a décidé de leur donner raison.

Aujourd’hui on est en attente d’une décision du Conseil d’Etat concernant un recours déposé par des étudiants de l’ULg.

Différence : la décision dans le dossier des étudiants liégeois pourrait s’appliquer à tous les étudiants en médecine de première année en Fédération Wallonie-Bruxelles. Si le Conseil d’Etat estime que le concours d’admission est illégal, alors tous les étudiants de première qui ont réussi leurs examens pourront passer en deuxième.

Situation qui complique les choses pour l’organisation de la rentrée dans les facultés. A Namur une lettre a été envoyée à tous les étudiants leur demandant de se tenir au courant de l’évolution des choses.

Le conseil d’Etat doit rendre son arrêté avant le 15 août.