La rénovation du revêtement de la E411 entre Louvranges et Thorembais débute le 8 avril

A partir du 23 avril, la circulation s'effectuera sur trois voies vers Namur mais pourra être réduite à deux voies certains jours, en dehors des heures de pointe du soir.
A partir du 23 avril, la circulation s'effectuera sur trois voies vers Namur mais pourra être réduite à deux voies certains jours, en dehors des heures de pointe du soir. - © BRUNO FAHY - BELGA (illustration)

La Sofico a annoncé mercredi que la première phase du chantier de réhabilitation du revêtement de l'autoroute E411 entre Louvranges et Thorembais-Saint-Trond débutera le 8 avril. Ce sont les bandes de circulation en direction de Namur qui sont concernées et le chantier sera divisé en deux phases: une première sur six kilomètres allant de Louvranges (sortie 8) à Nil-Saint-Vincent, et une deuxième de huit kilomètres entre Nil-Saint-Vincent et Thorembais-Saint-Trond. Une première phase est prévue du lundi 8 au mardi 22 avril, impliquant une circulation sur deux voies hors heures de pointe.

"Du lundi 8 au 22 avril, le chantier débutera par la réalisation de travaux préparatoires. La circulation sera réduite à deux voies dans chaque sens en dehors des heures de pointe et durant les congés scolaires", confirme le Sofico. A partir du 23 avril, la circulation s'effectuera sur trois voies vers Namur mais pourra être réduite à deux voies certains jours, en dehors des heures de pointe du soir. Les usagers désirant emprunter les sorties 8A (Louvain-la-Neuve) et 9 (Corroy-le-Grand) devront impérativement rester sur les voies en direction de Namur. Pour les usagers se dirigeant vers Bruxelles, la circulation sera maintenue sur trois voies, sauf à hauteur de l'échangeur de Corroy-le-Grand où la troisième voie sera dédiée à la bretelle de sortie. La vitesse sera limitée à 70 km/h dans la zone de chantier, et localement à 50 km/h.

"En plus de la réhabilitation du revêtement de toutes les bandes de circulation vers Namur, ce chantier permettra la pose d'une station de pesage dynamique pour les camions. Les travaux devraient être terminés pour la mi-juillet si les conditions météorologique restent favorables", indique la Sofico.

De la fin du mois de juillet à l'automne 2019, la deuxième phase permettra aussi d'élargir deux giratoires de l'échangeur 11 (Gembloux) et de mettre à deux voies la bretelle de cet échangeur en direction de Namur. Le chantier représente un coût total de plus de 5,98 millions d'euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK