La Région encourage aussi le secteur non-marchand aux économies d'énergie

Illustration
Illustration - © rtbf.be - Daniel Barbieux

Si la Région Wallonne essaie de donner un coup de main aux particuliers pour réduire leur facture énergétique, elle propose aussi ses conseils au monde associatif. Il existe ainsi un réseau de facilitateurs qui peuvent donner de précieux conseils en la matière. Pour le non marchand, cette mission est assurée par l’Union des Entreprises à Profit Social : l’Unipso qui vient d’organiser un séminaire sur le sujet à Charleroi.

On parle régulièrement des répercussions de la hausse des prix de l’énergie pour les particuliers mais les professionnels sont aussi concernés et, particulièrement, le non marchand : le secteur associatif. Ce dernier peut toutefois compter sur un facilitateur désigné par la Région Wallonne pour être accompagné et obtenir des conseils. Cette mission a été confiée à Muriel Jadoul qui est active au sein de l’UNIPSO, l’Union des Entreprises à Profit Social. Elle estime qu’en changeant les comportements et en appliquant différentes mesures souvent peu contraignantes, il est déjà possible de faire baisser la facture énergétique de 10 à 20 %. Couper l’éclairage d’un distributeur de boissons peut engendrer, par exemple, de faire de belles économies. Et ces économies peuvent permettre de récupérer de l'argent pour mieux réaliser encore les missions essentielles des associations concernées.

Les acteurs non marchand qui le souhaitent peuvent bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Fedasil en a fait la demande. L’Agence Fédérale pour l’Accueil des Demandeurs d’Asile gère 18 centres installés dans des bâtiments souvent vétustes.

Les services du facilitateur URé, pour utilisation rationnelle de l’énergie, sont gratuits et accessibles à tous les acteurs du non marchand. Infos sur le site internet de l’UNIPSO en cliquant ICI.

Gregory Fobe, Daniel Barbieux

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK