La Région bruxelloise vend le Centre de Communication Nord

L'opération est lancée, mais la vente ne devrait pas intervenir avant 2014, précise Bruno De Lille, le secrétaire d'Etat bruxellois en charge de la Fonction publique. Le gouvernement devra d'abord déterminer le prix de vente et, surtout, trouver un acquéreur.

Bien sûr, d'ici 2014, la conjoncture peut changer. Pour l'instant, en tout cas, le marché de l'immobilier de bureaux se porte plutôt mal. Les nouveaux bureaux, aux normes environnementales dernier cri, peinent à se vendre. On pense à la Tour Zénith, au bout du boulevard Albert II, toujours pas remplie deux ans après sa réalisation. Que dire alors des bureaux défraîchis, énergivores et démodés du CCN? Leur seul atout, c'est la localisation, au-dessus de la gare du Nord.

Le gouvernement compte rassembler l'ensemble de ses fonctionnaires en un seul lieu. Lequel? Mystère, la vente des bureaux actuels devant financer l'opération. Si le produit de la vente est médiocre, comme on peut le craindre, la belle idée pourrait rester sans suite. Enfin, le gouvernement envisage de regrouper l'ensemble des cabinets ministériels – à l'exception de celui du Ministre-Président – en un seul bâtiment. Actuellement, les cabinets sont répartis sur cinq sites différents.

Les surfaces brutes de bureaux concernées avoisinent les 55 000 mètres carrés.

Philippe Carlot – Delphine Wilputte

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK