La Région bruxelloise va interdire deux espèces de chats

Le "scottish fold" se reconnait à sa tête joufflue, bien ronde, et ses petites oreilles…
Le "scottish fold" se reconnait à sa tête joufflue, bien ronde, et ses petites oreilles… - © Pixabay

Le gouvernement bruxellois a approuvé en première lecture un avant-projet d’arrêté visant l’interdiction de détention, d’élevage et la commercialisation des chats "hybrides" et des chats "Fold".

La tête joufflue, bien ronde, et de toutes petites oreilles… Il est difficile de résister au "scottish fold". Mais la mutation génétique à l’origine de ses petites oreilles a des répercussions sur l’ensemble de son squelette.

"On appelle cela une ostéochondrodysplasie, explique Didier Delers, vétérinaire à Bruxelles. Il s'agit d'un problème au niveau du cartilage qui peut amener à une inflammation ou une dégénérescence, de l'arthrite ou de l'arthrose au niveau des extrémités, comme la queue…"

Très cher à l’achat, ils sont très rares en Région bruxelloise. On en aurait recensé une soixantaine. "Chaque fois que j'en ai vu un, je n'ai pas constaté ce genre de problème. Maintenant, c'est écrit : des thèses ont été réalisées depuis longtemps sur le sujet. C'est un réel problème !"

L’objectif de la Région par ce projet d’arrêté est d’arriver à une extinction progressive. "C'est Gaia qui nous a vraiment demandé de réglementer car trop d'animaux sont en souffrance, confirme Bianca Debaets, secrétaire d’Etat en charge du Bien-Etre animal. Suite à cela, j'ai demandé un avis au Conseil du Bien-Etre animal bruxellois – composé de professeurs d'université, de vétérinaires, de responsables de refuge… - ; ils nous ont confirmé qu'il fallait faire quelque chose pour ne plus faire souffrir inutilement ces chats."

Pas d’euthanasie, ni de séparation prévue mais les propriétaires devront signaler leur chat pour obtenir une autorisation.

Trop sauvages, les chats hybrides, le Bengal et le Savannah, résultat du croisement de chats domestiques et sauvages, seront interdits eux aussi. Cette interdiction concerne les chats de la première à la quatrième génération. Notez que l’interdiction de commercialiser et détenir des chats hybrides de jeunes générations vaut déjà pour la Wallonie.

Archives: un espiègle chat "scottish fold" essaye de rentrer dans un aquarium rond

Images datées d'avril 2015

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK