La région bruxelloise se dote d'une nouvelle législation en matière de pesticides

Jusqu'à présent, une ordonnance de 2004 restreignait l'usage des pesticides à chaque fois qu'une technique alternative existait pour l'entretien des espaces publics bruxellois.

Résultat : la législation était respectée de manière très inégale d'une commune à l'autre. La nouvelle ordonnance transpose une directive européenne. Elle prévoit l'interdiction totale de l'usage des pesticides dès 2019.

Cela vise les espaces publics tels que les parcs, parterres et ronds-points fleuris mais aussi les écoles, les crèches ou les hôpitaux, par exemple.

Seule la députée MR Anne-Charlotte d'Ursel s'est abstenue lors du vote : "Le présent projet a des implications financières et organisationnelles puisque à partir du premier janvier 2019. Plus aucune dérogation au principe d’interdiction d’utilisation des pesticides ne sera d’application. En somme faute d’évaluation objective et de réponse claire aux questions posés en commission mission besoin et préparation des communes et formation nécessaire et financement ils nous est difficile de juger ce que les nouvelles exigences impliquent que notamment pour les communes".

Pour les zones sensibles, l'interdiction sera d'application immédiate.

Philippe Carlot 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK