La Région bruxelloise met le cap sur un "ajustement budgétaire corona" et reporte le reste

La Région bruxelloise met le cap sur un "ajustement budgétaire corona" et reporte le reste
La Région bruxelloise met le cap sur un "ajustement budgétaire corona" et reporte le reste - © THIERRY ROGE - BELGA

Le gouvernement bruxellois a décidé de reporter l'ajustement budgétaire consacré à l'ensemble de ses politiques à la fin de l'été. L'ajustement budgétaire initial dont les travaux avaient commencé sera concentré dans les prochaines semaines sur l'impact de la crise liée à la pandémie de Covid 19 et des mesures annoncées dans ce contexte, a affirmé jeudi le ministre bruxellois des Finances Sven Gatz. Le ministre Open Vld répondait, comme ses collègues du gouvernement aux nombreuses questions de députés bruxellois réunis par vidéoconférence en commission mixte dans le cadre du suivi des pouvoirs spéciaux confiés à l'équipe Vervoort.

Nouvelles dépenses

Il est déjà établi que l'ajustement budgétaire des prochaines semaines devra intégrer un montant de 200 millions d'euros de dépenses décidées par le gouvernement bruxellois pour permettre à différents secteurs de digérer tant bien que mal les conséquences de la crise. Selon Sven Gatz, ce montant est ventilé comme suit: 100 millions d'euros destinés à couvrir la prime de fermeture d'entreprises (4.000 euros) de moins de 50 personnes - pour les grandes, des mesures sont à l'étude avec finance.brussels -; 20 millions d'euros pour l'octroi de garanties et de crédits par finance.brussels; 30 millions d'euros pour les titres-service; 30 millions pour les mesures d'accompagnement sociales et de santé via les Commissions communautaires; et 30 millions pour la suppression de la citytaxe durant un semestre et la taxe sur l'exploitation de taxis.

En ce qui concerne la prime de fermeture temporaire de 4.000 euros qui devrait concerner 22.000 entreprises, la secrétaire d'Etat à la Transition économique, Barbara Trachte (Ecolo) a précisé que Bruxelles s'alignait sur les critères fixés au niveau fédéral pour des raisons de facilité et de sécurité juridique. Le délai de paiement de trois mois est un délai maximum. La Région essaiera de l'assurer en une ou deux semaines, a-t-elle dit, interrogée par les députés.

Le montant de 200 millions d'euros est un minimum

"Le montant de 200 millions d'euros est un minimum", a ajouté Sven Gatz. Le gouvernement tentera de compenser en partie cette dépense par la suppression d'autres dépenses. Il vérifiera s'il y a des pistes à l'échelon européen par ailleurs. Mais quoiqu'il en soit, une partie de la dépense contribuera à un accroissement de la dette, d'autant que les recettes vont chuter.

Pour protéger la couverture rapide des dépenses liées à la gestion de la crise corona, la Région bruxelloise fixera une provision.

L'ajustement budgétaire classique initialement prévu en mars-avril est quant à lui reporté à la fin de l'été, a encore indiqué le ministre.