La Protection civile de Ghlin met aux enchères plusieurs véhicules insolites

Bulldozer, porte-conteneurs, pompe à boue… la protection civile de Ghlin vend une partie de ses anciens véhicules. Ce matin, il était possible de voir ces fameux objets, 27 au total, qui seront mis aux enchères dans une semaine.

L’ancien poste de secours de Ghlin à des allures de grand hangar. L’unité est fermée depuis le 1er janvier, ses activités ont été transférées à Crisnée en région liégeoise. Au moment de mettre la clé sous le paillasson, se posait cette question : qu’allait-on faire de ces anciens véhicules presque inutilisables et moins performants que les matériaux les plus récents ? La Protection civile trancha, les voici aujourd’hui mis aux enchères…

Une deuxième vie pour ces objets

Amadou déambule entre un camion et un porte-conteneurs. Un de ses amis l’a envoyé ici, à la recherche de la bonne affaire. Son regard se porte vers un van assez ancien. A l’ouverture du capot, le potentiel acheteur contemple une machine en bon état : « je vois que c’est un beau moteur, il manque juste un peu d’huile ». Amadou pourrait poser une offre, à condition que le véhicule puisse respecter les normes CO2 et rouler à Bruxelles, où il réside.

Un peu plus loin, Jacky s’apprête à embarquer des containers qu’il a achetés la veille. Le prix pour un nouveau container avoisine les 4000 euros. Lui, a négocié sa ferraille à 1000 euros. L’indépendant liégeois avait flairé la bonne affaire : « le matériel est tellement cher maintenant… reprendre du matériel de ce type et lui donner une deuxième vie, je trouve ça intéressant. »

La plupart de ces objets sont sur le marché depuis plusieurs décennies : « par exemple, ce véhicule que vous voyez là, il date de l’an 2000, explique Joëlle Brouillard, commandant de la protection civile de Ghlin. Et puis, cette citerne à eau, que vous voyez juste à côté, je l’ai toujours connue, je suis rentrée en 1985, elle était déjà là. »

La mise aux enchères de tous ces objets, utilisés lors de catastrophes naturelles, se déroulera la semaine prochaine. Tous les bénéfices de cette vente seront versés au Trésor public.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK