La production de fraises explose cette année

La saison des fraises bat son plein et cette année, la production a doublé par rapport à 2017. De quoi faire chuter les prix.
2 images
La saison des fraises bat son plein et cette année, la production a doublé par rapport à 2017. De quoi faire chuter les prix. - © Marine Guiet

Sur les étals du marché de Jambes, les fraises sont à l’honneur ce matin. Gorgées de soleil, elles attirent l’œil des passants qui ont souvent du mal à résister. Les prix à la baisse (entre 1,50€ le ravier et 7€ la caisse) ont raison du client qui tend avec sourire son paquet de fraises de Gemboux, de Genappe ou encore de Wépion au maraîcher. Il faut dire que cette année, les fraises ont profité d'une météo plus que favorable. Le mois de mai, particulièrement ensoleillé et chaud a permis une floraison rapide. Résultat, les producteurs ont vu leurs récoltes doubler de volume.

Un paradoxe pour les producteurs de fraises

On aurait tendance à croire que cette belle saison pour les fraises fait les affaires des producteurs. Mais le principe de l’offre et de la demande tient toujours et avec autant de fraises sur le marché, les prix de revient pour les producteurs s’effondrent.

Sur la parcelle de Luc Warnez à Wépion, les mains s’activent pour récolter les fraises mûres. Par rapport à 2017, la production a plus que doublé, le ravier à la vente a lui diminué de moitié. "On ramasse une cagette tous les un mètre, c’est vous dire ! Il faut tout couper avant le weekend, sinon c’est perdu, mais il va me manquer des bras pour avoir tout fini à temps". Il reste l'équivalent de 1.500 cagettes à ramasser et autant à écouler aux marchés et supermarchés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK