La police de Bruxelles-Capitale intercepte le panneau publicitaire "sugardating"

La police de Bruxelles-Capitale Ixelles intercepte le panneau publicitaire "sugardating"
La police de Bruxelles-Capitale Ixelles intercepte le panneau publicitaire "sugardating" - © Tous droits réservés

Le bourgmestre de la Ville du Bruxelles a déclaré sur Twitter que la police de Bruxelles-Capitale Ixelles avait intercepté le camion publicitaire du site de "rencontre" RichMeetBeautiful,  arborant un message promotionnel qui incitait les étudiantes à sortir avec des hommes "mûrs" afin d'arrondir leurs fins de mois.

L'interception s'est faite sur base d'un arrêté du bourgmestre pris ce mardi, qui interdit le passage du véhicule diffusant la dite campagne sur le territoire de Bruxelles-Ville. Ixelles et Watermael-Boistfort ont pris des mesures identiques. Le parquet de Bruxelles a ouvert une enquête pour incitation à la débauche d'une personne majeure dans un lieu public. Philippe Close précise que le parquet apportera des précisions dans un point presse ce mercredi à 11h.

Le camion avait diffusé la pub dans le campus estudiantin de l'ULB, soulevant l'indignation et de nombreuses critiques. Plusieurs plaintes ont été déposées au Jury d'éthique publicitaire et devant la justice, pour, entre autres, "incitation à la prostitution" et "image dégradante de la femme". Parmi les plaignants, Bianca Debaets, secrétaire d'Etat bruxelloise à l'Egalité des chances, Jean-Claude Marcourt, ministre FWB de l'Enseignement supérieur, le Conseil des femmes ou encore l'Unecof, l'Union des étudiants de la Communauté française.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK