La police d'Anvers se dote de deux véhicules blindés à 800.000 euros

Alors que la police de la route présentait fièrement ce jeudi ses nouveaux véhicules à 76.000 euros, la police d'Anvers a fait l'acquisition mercredi de deux nouveaux joujoux : les "Bearcats", rapporte la VRT.

Pour la modique somme de 800.000 euros, les autorités locales se sont ainsi dotées de véhicules blindés capables de résister aux tirs d'armes de guerre telles que les kalachnikov. Ils seront déployés dans le centre-ville à l'occasion du Nouvel An.

"Agir vite", sans attendre la police fédérale

Ces véhicules sont notamment utilisés pour rapidement permettre "aux policiers d'approcher au plus près les auteurs de fusillades, comme nous l’avons vu dans différentes villes", explique Wouter Bruyns, porte-parole de la police locale d’Anvers, à la Gazet Van Antwerpen. Il assure que ces Bearcats n'ont pas les points faibles que peuvent avoir d'autres véhicules ou les gilets pare-balles.

La police fédérale dispose également de ces blindés, mais ils sont postés à Bruxelles. La police anversoise peut donc désormais "agir vite", sans attendre l'arrivée de ces renforts motorisés envoyés depuis la capitale. "Anvers est une métropole. D'autres villes ont été confrontées à des fusillades et nous voulons simplement nous préparer à tout", conclut le porte-parole.

2 images
Les deux véhicules ont coûté 800.000 euros. © POLICE D'ANVERS
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK