La plus vaste opération jamais lancée pour curer les égouts liégeois

Un spécialiste des égouts, pour un chantier "historique" de curage
Un spécialiste des égouts, pour un chantier "historique" de curage - © PipeConsult

Dans les trois prochaines années, la ville va dépenser près de trois millions et demi pour nettoyer le réseau collecteur majeur des eaux usées sur la rive gauche. C'est la société Pïpe Consult qui vient de décrocher le contrat, et qui doit démarrer les opérations dans quelques semaines. Elle s'attend à récolter près de cinq mille tonnes de sables et de pierrailles, à évacuer ensuite vers une station de traitement des boues polluées. Les égouts n'ont plus été nettoyés depuis de longues années, et les sédiments occupent souvent plus d'un tiers du volume, ce qui forcément, ralentit l'écoulement, et, en cas de fortes pluies, provoque des inondations de caves, dans les quartiers d'Avroy ou de Saint Gilles par exemple. 

La technique, c'est l'hydro-curage: de l'eau est injectée à très haute pression, et récoltée par pompage en contre-bas. De l'eau réutilisée, après décantation, pour laver un autre tronçon: la consommation avoisine le demi-millier de litres à la minute....

Dans un deuxième temps, l'intercommunale de démergement doit inspecter les canalisations par endoscopie, pour s'assurer de l'état de l'infrastructure, et prévenir les éventuels risques d'effondrement. Une opération sans doute indispensable sous plusieurs voiries où le tram, et ses vibrations, doivent passer...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK