La plus grande collection de jeux vidéos du pays est carolo

Une petite partie de la collection ...
6 images
Une petite partie de la collection ... - © Tous droits réservés

Le Quai 10 ouvre ses portes au public ce week-end. Après le cinéma, la brasserie, c'est tout le complexe qui est inauguré dès ce vendredi soir. On y trouvera notamment une section 'gaming', consacrée aux jeux vidéos. Et qui dit gaming dit gamers, les passionnés de jeux vidéos. Ce sont souvent des collectionneurs dans l'âme. Celui qui possède la collection la plus importante de Belgique habite justement la région de Charleroi. Il possède 20.000 jeux et accessoires, une véritable caverne d'Ali Baba ... qu'il a acepté d'entrouvrir juste un tout petit peu pour nous, car il tient à rester discret pour ne pas attirer les convoitises!

Le Pong

Trois grandes pièces de son habitation sont remplies ... jusqu'au plafond de jeux vidéos, de cassettes, de consoles, de manettes. Des objets accumulés depuis 30 ans ! "J'ai 49 ans, et j'ai commencé à jouer aux jeux vidéos à l'adolescence. J'ai tout de suite accroché, je jouais plusisurs heures par jour. Et forcément, j'achetais la plupart des jeux qui sortaient à l'époque". 30 ans, c'est la préhistoire du jeu vidéo, tant les technologies ont évolué depuis. "Regardez, j'ai le fameux jeu Pong. C'est officiellement le premier jeu vidéo commercialisé, par Atari, en 1972. Il s'agissait simplement de récupérer, sur l'écran TV, une petite balle à l'aide de deux raquettes virtuelles placées de chaque côté de l'écran, un peu sur le principe de la table de ping pong".

Et des raretés, notre geek en possède beaucoup, mais alors là vraiment beaucoup ! "J'ai une borne Duncky Hunt, de Nitendo. Le grand public avait la console de salon, moi j'ai celle qu'on trouvait dans les lunaparks. Je signale d'ailleurs au passage que les jeux de l'époque étaient bien plus difficile qu'aujourd'hui parce qu'il n'y avait pas de sauvegarde ! Par exemple ici, vous tirez sur des canards avec un revolver. Vous avez 3 vies. une fois qu'elles sont épuisées, le jeu recommence à zéro, il n'y a pas de sauvegarde comme aujourd'hui ! "

Les jeux et les accessoires

Notre super-collectionneur possède bien sûr aussi tout ce qui tourne autour du jeu en lui-même : les accessoires. "J'ai des manettes spéciales, ou alors ce gant virtuel, fabriqué dans les années 80 par Nitendo. Il s'agissait en fait simplement d'un gant avec une manette intégrée sur le poignet (rires) ! Je possède toute une série de jeux dans leur emballage en carton. C'est bien plus rare que les emballages actuels en plastique, parce que les gens les déchiraient, ça s'abîmait avec le temps ". Bref, vous l'avez compris, notre interlocuteur est intarissable sur le sujet et surtout, il possède -presque- tout ce qui est sorti depuis 30 ans dans le monde ! "Les grands éditeurs de consoles et de jeux, ce sont d'abord les japonais ! Nitendo, Sega, Sony. Mais il y a eu aussi Atari, qui était américain, Xbox, produit par Microsoft, ou encore la marque hollandaise Philips". Et il nous montre un autre trésor : un jeu Home vision. "C'était une marque belge des années 80 ! Au départ, il s'agissait d'un prototype de console, qui voulait concurrencer Atari. Mais le projet a été arrêté, parce que la petite société n'était pas de taille face au géant japonais. Et finalement, ils ont produit des jeux ...pour Atari ! ".

Dans les brocantes

Pendant longtemps, les jeux vidéos anciens n'ont intéressé personne. "J'étais l'un des rares à en acheter. J'ai trouvé énormément de choses sur des brocantes, des magasins de jeux d'occasion, et pour une bouchée de pain. Maintenant par contre, c'est devenu très tendance, et les prix ont explosé ! Je me mets des limites financières, parce que les prix deviennent indécents, et puis, j'ai une famille qui ne doit pas pâtir de ma passion!". Et justement, en parlant de famille ... est-ce que les 2 (grands) enfants jouent avec leur papa sur ces collectors ? "Heu ...ils peuvent, mais ils ne le font pas vraiment : ils préfèrent jouer avec les consoles nouvelle génération, et les jeux en ligne. C'est dommage, parce que je trouve que justement ces jeux isolent : on est chacun avec son casque et sa manette devant un écran ...Avec ces vieux jeux, ont peut jouer en groupe, c'est bien plus convivial !".

Et quand, pour conclure l'entretien, je lui demande s'il arrêtera un jour sa quête, il répond, sans vraiment de surprise : "Ha mais non, ma collection ne sera jamais finie ! Il y aura toujours une pièce que je l'ai pas, c'est sans fin, je suis loin du game over" !

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK