La plaine du Bourdon fait désormais partie de la promenade verte

La plaine du Bourdon n'est plus un terrain vague d'Uccle, mais une étape de la promenade verte (Illustration de septembre 2011)
La plaine du Bourdon n'est plus un terrain vague d'Uccle, mais une étape de la promenade verte (Illustration de septembre 2011) - © Belga Picture

Bonne nouvelle pour les promeneurs de chiens, cyclistes ou amateurs de balades vertes en plein Bruxelles. Ce lundi matin, La promenade verte s'est agrandie. La plaine du Bourdon n'est plus un terrain vague d'Uccle, mais une étape dans ce chemin champêtre de plus de 60 kilomètres autour de la capitale.

L'idée de la promenade verte est de reconnecter des morceaux de verdure entre les différentes communes de Bruxelles. Joël Merlin, responsable des aménagements d'espaces verts à Bruxelles Environnement, explique: "Cet aménagement de la plaine du Bourdon, c’est un chaînon manquant entre un grand espace vert, d’un côté, qui est la Kinsendael-Kriekenput, une réserve naturelle, de l’autre côté, le Keyenbempt, qui est un grand espace vert semi-naturel."

La reconversion du terrain abandonné a été soutenue par les associations d'habitants. "Il y avait un nombre assez effrayant de nouveaux projets de lotissements qui étaient prévus, raconte Georges Michel, du comité de quartier Calvoet-Bourdon. Alors qu’on adore notre quartier, on risquait de se retrouver dans une véritable cité-dortoir, avec des problèmes de mobilité, de cadre de vie. On a donc voulu s’associer pour essayer de lutter contre cela."

Le projet a été financé par la Région de Bruxelles-Capitale, à hauteur de 400 000 euros. Les responsables du projet espèrent convaincre les autres pouvoirs publics afin d'aménager plus d'espaces verts, à l’image de la plaine du Bourdon.

Florence Hau-Gérin – Delphine Wilputte

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK