La piscine du Grand Large se met aussi à l'heure de Mons 2015

La piscine du Grand Large
La piscine du Grand Large - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Une expo de photos sous-marines, "Art Océan"sera visible à la piscine de Mons. La piscine du Grand Large veut s'inscrire dans le programme de la capitale européenne de la culture. Elle espère accueillir 420000 visiteurs en 2015, soit 70000 de plus que pendant une année normale. Le lieu de sports et de jeux aquatiques se transforme en galerie culturelle pour une année.

"Ce n’est pas qu’une piscine, il y a la possibilité de l’exploiter autrement, explique Eric Rousseau, directeur de la piscine du Grand Large. Par le biais de la culture, en y organisant des expositions par exemple. On profite de Mons 2015 pour exposer de manière différente et originale les photos d’un artiste, en l’occurrence un artiste qui fait des photos dans l’eau."

Cet artiste, c’est Jean-Christophe Grignard. Montois, biologiste sous-marin, photographe passionné et récent collaborateur du "Jardin Extraordinaire", il est connu un peu partout dans le monde pour ses photos des fonds marins. En 2012, il a exposé pour la première fois en Europe ses clichés sous l’eau (exposition devenue permanente depuis octobre 2014). C’était à Dour, sur le site de l’ancienne carrière. Mais l’expo dans les eaux de la carrière de Dour n’était accessible qu’aux plongeurs brevetés.

1200 photos, même au fond de la piscine

Pour "Art Océan", le grand public pourra découvrir les photographies de Jean-Christophe Grignard plus facilement. "L’idée, c’est d’inciter le public à s’immerger littéralement dans l’exposition, explique l’artiste. Les premières photos seront disposées le long du Grand Large. Elles serviront à inviter les curieux à entrer dans le complexe de la piscine pour découvrir la suite, exposée d’une manière innovante." Les visiteurs devront enfiler leur maillot pour admirer les 500 à 1200 photos accrochées dans tous les recoins de la piscine du Grand Large. Formats géants pour les baies vitrées, miniatures pour les casiers des vestiaires et même des images au fond des bassins.

Développer la partie culturelle

2015 sera une année test pour la piscine du Grand Large. Après la phase capitale européenne de la culture, le complexe aquatique compte poursuivre dans cette voie. "Nous n’allons pas nous arrêter là, assure Eric Rousseau. L’élan de Mons 2015 nous permettra de développer la partie exposition, la partie culturelle dans nos infrastructures sportives."

Jeremy Vyls

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK