Ixelles: âgée de plus d'un siècle, la première piscine couverte de Bruxelles entre en rénovation début septembre

Piscine d'Ixelles
Piscine d'Ixelles - © Vft

La piscine d'Ixelles est âgée de plus d'un siècle et dans une dizaine de jours, elle fermera ses portes pour deux ans au moins.

Ouverte en 1904, il y a 115 ans, elle fut la première piscine couverte de Bruxelles. Après avoir abrité les premières brasses de générations d'enfants, le lieu a bien besoin d'une cure de jouvence. Bea Diallo, échevin des sports de la commune d'Ixelles, explique: "c'est un bâtiment hyper énergivore qui coute cher à la commune et qui en termes écologiques n'est pas du tout dans les normes". 7 millions d'euros seront donc investis pour moderniser le batiment et le mettre aux normes du point de vue de l'hygiène, de la sécurité et de la consommation d'énergie.

Que ceux, attachés au lieu, qui chérissent ses anciennes cabines et son charme rétro se rassurent: le bâtiment, classé, devrait cbien onserver son atmosphère d'origine.

Le 31 août, la piscine sera en fête pour célébrer son dernier jour d'ouverture avant les travaux. Si tout se passe bien, la réouverture est quant à elle, prévue pour 2022. 

Bruxelles en manque de piscines?

Cette fermeture nécessaire n'arrange pas les écoles des environs. Faute d'alternative, les élèves de l'école Sainte-Trinité à Ixelles n'auront pas de cours de natation cette année. Didier Burani, le directeur, le regrette: "la piscine est nécessaire, apprendre à nager c'est important, ça peut aussi sauver des vies parfois".

Cette école n'est pas un cas isolé, les piscines bruxelloises sont saturées et celles qui disposent de créneaux disponibles sont souvent situées trop loin, engendrant des frais de transport plus élevés et des difficultés d'organisation.

Certaines écoles trouvent des solutions ou des accords avec d'autres infrastructures, mais on estime néanmoins qu'aujourd'hui en région bruxelloise, un élève sur quatre ne va jamais à la piscine dans le cadre scolaire.

Archives : Journal télévisé 13/08/2009

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK