La nouvelle route entre l'E411 et l'hôpital de Mont-Godinne est abandonnée

L'accès au CHU Mont-Godinne sera bel et bien amélioré mais en privilégiant les voiries existantes.
L'accès au CHU Mont-Godinne sera bel et bien amélioré mais en privilégiant les voiries existantes. - © RTBF

Le ministre Carlo Di Antonio avait annoncé sa volonté d'abandonner ce projet, mais il voulait d'abord consulter les bourgmestres des trois entités consacrées.

La réunion s'est tenue vendredi. Les bourgmestres ont plaidé pour un aménagement des voiries existantes, explique le maïeur d'Assesse, Dany Weverbergh, dont 95% des aménagements s'effectueront sur sa commune.

"Pour les trois bourgmestres concernés, il est évident que des améliorations doivent être apportées au niveau de l'accès au CHU, via les voiries existantes, en privilégiant notamment l'accès par Maillen, Yvoi-Mont. C'est ce qui nous paraît le plus adapté."

Ce sont donc des voiries communales qui sont concernées. Les travaux viseraient donc à réasphalter, à aménager les voiries, à poser des bandes de contrebutage pour éviter que les voiries ne s'effritent sur les bords, à installer des aménagements de sécurité… Dany Weverbergh souhaite également l'installation d'un radar répressif.

La commune d'Assesse estime le coût à environ deux millions d'euros. Elle va donc demander des subsides à la ministre des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK