La nomination de Claude Parmentier dans le collimateur de l'Inspection des Finances

Claude Parmentier.
Claude Parmentier. - © Belga

Claude Parmentier, le bourgmestre PS de Wanze, doit être nommé jeudi haut fonctionnaire de rang A2 à la Région wallonne. Cette nomination est l'objet de critiques de l'Inspection des Finances. Elle servirait à "recaser" le bourgmestre socialiste qui a dû abandonner son poste de directeur général du Centre régional d'aide aux communes (Crac) pour demeurer mayeur de Wanze, rapporte La Libre Belgique jeudi.

Claude Parmentier était directeur général du Crac, organisme public qui supervise la gestion financière des pouvoirs locaux, depuis 1995. Le code de la démocratie locale, voté en Région wallonne en 2010, interdit le cumul des fonctions au sein d'un collège communal d'une part, et de fonctionnaire de haut rang d'autre part. Réélu bourgmestre de Wanze le 14 octobre, l'édile socialiste devait opérer un choix entre les deux postes. Il a opté pour celui de mayeur.

Jeudi, le gouvernement wallon doit cependant lui octroyer un poste de haut fonctionnaire de rang A2, soit le même grade et la même rémunération que celui de directeur général du Crac, sur proposition du ministre wallon des Pouvoirs locaux, Paul Furlan. Ses nouvelles fonctions auront comme objectif "d'étudier toutes les possibilités de financement des investissements et de la trésorerie courante des pouvoirs locaux" et son bureau sera installé dans le bâtiment du Crac, indique La Libre Belgique.

Dans son avis, l'IF, chargée de contrôler la bonne utilisation des deniers publics, met en question l'utilité du poste créé pour M. Parmentier, rapporte le quotidien.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK