La Molenbeekoise Amal Amjahid à nouveau privée de compétition aux Etats-Unis pour un problème de visa ?

La championne de Jiu-Jitsu molenbeekoise, Amal Amjahid (au centre), pourrait bien ne pas pouvoir participer à une compétition majeure aux Etats Unis le weekend prochain...
La championne de Jiu-Jitsu molenbeekoise, Amal Amjahid (au centre), pourrait bien ne pas pouvoir participer à une compétition majeure aux Etats Unis le weekend prochain... - © JASPER JACOBS - BELGA

La championne de Jiu-Jitsu molenbeekoise, Amal Amjahid, pourrait bien ne pas pouvoir participer à une compétition majeure aux Etats Unis le weekend prochain. Son coatch n'a toujours pas reçu de visa. Et ce n'est pas la première fois que ça arrive...

Au mois de mai déjà, la sextuple championne d'Europe et du monde s'est vue privée de Mondiaux (qui se déroulent en Californie) parce que son coach et beau-père - Khalid Houry – avait été retenu à l'aéroport de Londres, où il n'a pu embarquer sur son vol pour Los Angeles. A l'époque, une décision sans aucune justification. Si bien que par la suite, l'ambassade américaine va se confondre en excuses et leur promettre un visa longue durée, de 10 ans.

Les demandes sont aussitôt introduites. Amal Amjahid reçoit effectivement le document promis... mais pas son coach. Nous l'avons contacté ce vendredi matin : il est toujours en attente du précieux sésame. "On a pu aller déposer nos passeports et les demandes. Sur le moment même, le fonctionnaire donne un visa longue durée mais en ce qui me concerne, il m'a informé qu'une enquête administrative est en cours à Washington… Depuis, on attend."

Officiellement, il est invité à fournir une série d'informations complémentaires le concernant, et il doit attendre l'enquête administrative de Washington. 

"Il ne reste pourtant que quatre jours pour embarquer", regrettait jeudi soir la fédération francophone de Jiu-Jitsu dans un communiqué. Elle appelle les politiques à multiplier les efforts afin de permettre à la championne et son coach de participer au Grand Slam de Los Angeles. Il faut dire que l'enjeu est de taille : en cas de forfait, elle pourrait en effet perdre son titre de championne du monde.

Archive 06/05/2018

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK