La maison Van Gogh ne sera pas prête pour le Grand Ouest fin avril

La maison Van Gogh à Colfontaine n'est pas encore accessible et ne le sera pas avant plusioeurs semaines
La maison Van Gogh à Colfontaine n'est pas encore accessible et ne le sera pas avant plusioeurs semaines - © Manu Delporte

La commune de Colfontaine, majorité comme opposition, n’est pas satisfaite de la façon dont évolue le chantier de la maison Van Gogh, une demeure emblématique dans le parcours du Grand ouest programmé du 24 au 26 avril et principal pôle d’attraction de la commune de Colfontaine en cette année 2015.

Située au n°81 de la rue Wilson à Colfontaine, qui s’appelait rue du Petit Wasmes quand le peintre hollandais y a séjourné, cette maison jouera pourtant un rôle important dans le parcours de l’artiste. C’est quand il y séjournera, que Van Gogh fera son immersion dans la vie des mineurs et qu’il utilisera ces premières rencontres comme sujet de ses premiers croquis et dessins. C’est là aussi qu’il entamera sa correspondance avec son frère Théo, le pilier sur lequel il s’appuiera pour orienter sa vie.

Dans le cadre des activités organisées cette année autour de l’artiste, la Commune de Colfontaine a signé une convention avec Mons 2015, la Province de Hainaut et un consortium d’entreprises composé du Groupe AkzoNobel Décorative Coatings, la Société Franki, le bureau d’architectes A&G, Gobert & Matériaux, les sociétés CIT Blaton, Knauf et Wanty.

Mais à quinze jours de la date prévue, l’ancienne demeure de l’artiste est donc toujours dans un piteux état. Une réunion s’est tenue hier à son sujet mais elle n’a pas rassuré le bourgmestre Lucien d’Antonio (PS) sur les échéances.

Vincent Clérin, Manu Delporte

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK