La Maison des Maths à Quaregnon: menace de fermeture malgré le succès

Chaque jour des enfnats viennet faire des maths en jouant à Quaregnon
2 images
Chaque jour des enfnats viennet faire des maths en jouant à Quaregnon - © I. Palmitessa

Quel avenir pour la Maison des Maths? Cette asbl existe depuis deux ans, à Quaregnon, près de Mons. Elle accueille chaque jour des élèves de toute la Fédération Wallonie Bruxelles pour des ateliers ludiques sur le thème des mathématiques. Un gros succès et pourtant, cette Maison des Maths est au bord de la fermeture, faute de soutien financier des pouvoirs publics.

Emmanuel Houdart, son fondateur tire la sonnette d'alarme, il ne comprend pas pourquoi le travail de son équipe n'est pas mieux soutenu par les pouvoirs publics: "En deux ans la maison des Maths s'est installée comme une référence européenne, voire mondiale -  c'est la troisième Maison des Maths dans le Monde - et en même temps, même si tout le monde applaudit, personne ne nous soutient concrètement. Depuis le mois de juillet, je vis à la petite semaine, je crois chaque semaine que nous allons fermer".

Depuis sa création, la Maison des Maths a bien reçu des aides mais ce sont des "one shot". Le financement n'est pas structurel. Autrement dit, les salaires des douze enseignants détachés doit être remboursé à la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les frais pris en charge par les élèves participants (17 euros par élève) ne sont pas suffisants pour couvrir ces salaires. Mais il est impossible de demander plus aux écoles.

Pas de place avant janvier 2019

Si Emmanuel Houdart parle de paradoxe, c'est en raison de cette situation étrange. D'une part, il s'attend à devoir fermer les portes, d'autres part, il refuse chaque jour des visiteurs, tant le planning est rempli: "tous les jours on accueille des enfants, si une école m'appelle aujourd’hui pour réserver, je ne peux pas proposer une date avant janvier 2019". La Maison des Maths répond donc à un besoin. Personne ne le conteste, à commencer par les enseignants. Une institutrice en visite avec ces élèves nous dit: "on a besoin de soutenir les mathématiques, pour les enfants, les adolescents mais aussi pour les enseignants qui recherchent de nouvelles méthodes d'apprentissage. J'ai trouvé ici des idées, des jeux, du matériel de manipulation pour des maths ludiques. Je trouverais normal qu'un endroit comme celui soit subsidié".

Il faut bien dire que le cours de mathématiques est une des principales sources d'échec en secondaire. Il entraine de nombreux redoublements. "Le coût de la Maison des Maths est une goutte d'eau par rapport au coût de ce redoublement" ajoute Emmanuel Houdart.

Des subsides promis mais...

Nous avons contacté le cabinet de la Ministre de l'Education. Le porte parole de Marie-Martine Schyns (CdH) affirme que la Ministre reconnait la qualité du travail pédagogique de la Maison des Maths. "Elle tient à la pérennité de ce projet" mais, je cite, "il faut que les solutions pour sauver cette maison des maths soient soutenables financièrement et équitable par rapport à d'autres structures".

Ecoutez le reportage réalisé à la Maison des Maths:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK