La Louvière : un nouveau pas dans l'aménagement du site Boch

La Louvière : un nouveau pas dans l'aménagement du site Boch
2 images
La Louvière : un nouveau pas dans l'aménagement du site Boch - © Tous droits réservés

Une étape supplémentaire est franchie dans l’aménagement de la friche industrielle Boch, entre le cœur de la Ville et la gare de La Louvière Centre avec des travaux qui ont débuté. C’est un parking sous-terrain de 135 places et d’une place à l’arrière du centre Kéramis qui vont être créés. Des aménagements qui compléteront ce qu’on trouve déjà sur la friche industrielle : le centre Kéramis, donc, le Centre d’est Arts et du design, la cité administrative et des logements qui sont en cours de construction.

 

Plus possible d’attendre

Et cette nouvelle place jouxtera également le centre commercial Strada. Mais ça à La Louvière, c’est le monstre du Lochness ! On en parle depuis des années, mais on ne voit rien venir. La Ville et le promoteur privé de ce centre commercial, Wilhelm and Co, se sont déjà affrontés plusieurs fois devant les tribunaux à ce sujet. Le projet de la nouvelle place a d’ailleurs été pensé par le promoteur privé et la ville. Ensemble. Mais pour sa part des travaux, la ville ne pouvait plus attendre., comme l’explique Jacques Gobert, le bourgmestre de La Louvière : "Ce projet s’inscrit dans un projet d’aménagement global qui a d’ailleurs été imaginé avec le partenaire privé. Nous réalisons là une partie de ce qui sera l’intersection entre le Centre Kéramis et le centre commercial. Les deux sont tournés vers cette nouvelle Place des Fours Bouteillles que nous créons. Pour ces travaux, nous avons obtenu des subsides européens des fonds FEDER. Nous ne pouvions plus attendre au risque de perdre ces subsides".

 

Une étape mais pas la dernière

Ces travaux dureront entre deux et trois ans. Le montant du projet s’élève 6.138.000 euros… Dont 1.800.000 subsides européens… Mais le fameux centre commercial Stada, lui, continue de se faire attendre même si le bourgmestre dit garder l’espoir de le voir sortir de terre tôt ou tard afin de compléter ce flambant neuf quartier de la ville. La Louvière qui veut un quartier vivant et complet avec du logement, des bureaux, de l’activité culturelle et bien entendu, du commerce. Avec du parking, donc. Et de larges espaces publics, comme cette future place des Fours Bouteilles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK