La Louvière : Procès et gros gâchis en vue autour de La Strada

Nouvel épisode dans le bras de fer qui se joue autour du projet de complexe de centre commercial et d’habitations La Strada à La Louvière. Le promoteur Wilhlem & Co lance un ultimatum. L’entreprise ira en justice si la ville ne fait pas preuve de bonne volonté dans les jours à venir. Il y a deux mois, la ville signifiait la fin unilatérale du contrat avec le promoteur. Ce dernier ne se laisse pas faire.

On s’y attendait, Wilhelm & Co refuse de se faire débarquer du projet La Strada sans résister. La ville parle d’un contrat caduc. Et pense déjà à construire d’autres projets sur le site. "Hors de question" pour l’avocat du promoteur, Yves Moreau. "La caducité c’est l’impossibilité définitive d’exécuter. La ville prétend que le promoteur aurait dit qu’il était incapable d’exécuter. D’abord Wilhelm & Co n’a jamais dit ça. Au contraire, mon client se tue à expliquer qu’il veut exécuter le marché. Le projet La Strada peut encore se faire." Le promoteur réclame de pouvoir continuer son projet ou alors, il réclamera des millions en dédommagement. 14 millions d’euros qui correspondent aux frais déjà engagés en 13 ans.

Pour le patron de l’entreprise Peter Wilhelm, c’est la dernière chance avant le procès. "On est maintenant au pied du mur. Nous avons signifié ce matin à la ville un projet d’assignation en justice. Et si elle ne se met pas autour de la table, ce sera un juge qui va trancher. Nous sommes tout à fait confiants. On ne voit pas comment on pourrait considérer ce marché comme caduc."

Procès qui s’annonce long, technique et inévitable. Puisque la ville a déjà réagi. La Louvière conteste les arguments du promoteur et se dit prête à défendre ses droits devant les tribunaux.

La Louvière: projet de La Strada (archives JT 18/01/2016)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK