La Louvière : plus de 3000 signatures pour sécuriser le carrefour de Saint-Vaast sur la N55

Memo Kurt, un habitant de Trivières, a lancé une pétition qui a déjà récolté plus de 3000 signatures .
Memo Kurt, un habitant de Trivières, a lancé une pétition qui a déjà récolté plus de 3000 signatures . - © Tous droits réservés

Une pétition a été lancée après un nouvel accident mortel survenu le week-end dernier au niveau du  carrefour de la Tondrée situé entre Saint-Vaast et Trivières, le long de la N55 qui relie Le Roeulx à Binche. Ce crash qui a provoqué le décès d’une jeune mère de famille a suscité une vive émotion sur les réseaux sociaux d’où est parti cette mobilisation.  

Il y a bien sûr un problème de vitesse sur la chaussée mais le feu n’est pas clair non plus, explique Memo Kurt à l’origine de la pétition. Parfois vous avez l’impression qu'il est vert mais il ne l’est en fait que pour ceux qui tournent : c’est déroutant et très dangereux ! "

De nombreux accidents, souvent graves, se sont déjà produits à cet endroit.  Les 3000 signataires de la pétition demandent la suppression des feux et la construction d’un rond-point ; ce type d’aménagement a permis de sécuriser un autre carrefour dangereux situé lui aussi sur la N55 à auteur de Péronnes.

Les autorités louviéroises soutiennent la mobilisation citoyenne mais la voirie est régionale. C’est donc le Service public de Wallonie qui est compétent. Pour l'instant le SPW n’envisage pas l’option du rond-point : " Quand il y a un décès, l’émotion est toujours très forte et c’est légitime que des questions se posent, souligne Laurence Zanchetta, sa porte-parole. Mais ici le problème, c’est d’abord la vitesse et le fait que certains automobilistes grillent les feux. Dans ce cas précis, le rond-point n’est pas la solution : non seulement c’est assez coûteux mais en plus vu le trafic important sur la N55, les automobilistes provenant des voiries latérales auront du mal à s’intégrer dans la circulation. La meilleure option serait d’envisager un radar de franchissement de feux qui peut aussi flasher en cas de vitesse excessive. "

Le débat autour de la sécurité de ce carrefour de Saint Vaast particulièrement accidentogène se poursuivra ce lundi au Parlement wallon.  Une question d’actualité doit être posée par la députée louviéroise Olga Zrihen au ministre en charge de l’Aménagement du territoire et de la Mobilité, Carlo Di Antonio.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK