La Louvière : les billets de "Lupi", la monnaie locale, bientôt en circulation

Une partie des porteurs du projet "Lupi"
2 images
Une partie des porteurs du projet "Lupi" - © Tous droits réservés

Charleroi a son "Carol’Or, Mons a son "Ropi". Dans quelques jours, La Louvière aura aussi sa monnaie locale : le "Lupi". Ce dimanche, les premiers billets de cette monnaie locale ont été imprimés ce dimanche à l’occasion de la journée de l’artisan. Un prélancement en quelque sorte de cette monnaie qui sera mise en circulation le 2 décembre dans toute une série de commerces de La Louvière.

"Le "Lupi", c’est l’aboutissement que l’on mène depuis près de 2 ans, explique Jérôme Meunier, un des 7 porteurs de ce projet de monnaie locale. Pour les billets, on a d’abord lancé un concours et puis ce dimanche c’est l’aboutissement avec le tirage de ces premiers billets. Cette opération a pu se faire grâce à un crowdfunding. Près de 80 louviérois ont déboursé 3450 euros au total pour aider le projet. Un super encouragement."

Comme un symbole, cette première impression a lieu sur une ancienne machine dans une imprimerie artisanale, installée en plein centre de la Louvière. "C’est un moment magique pour lequel j’ai travaillé toute la nuit, commente Grégoire Gros, patron de l’imprimerie "Imprimascrap". Et là, j’ai des frissons ! Parce que ce sont des billets, de la monnaie, de la richesse. Mais c’est surtout la richesse des rencontres et des échanges qui compte pour moi dans ce projet."

Attentif et enthousiaste, Quentin Wancquet, surveille l’impression derrière le stand qu’il a installé dans l’atelier. "Je gère un magasin de jouets en bois, de jeux de société et dès le 2 décembre, on pourra acheter dans mon magasin en utilisant le "Lupi". Une monnaie comme celle-là, c’est important pour le commerce local, pour la convivialité et aussi pour les clients qui sont en demande."

Jusqu’ici 34 commerces louviérois, actifs dans toute une série de domaines, ont décidé de participer à ce projet de monnaie locale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK