La Louvière: le retour inespéré du centre commercial de la Strada

Photo générale du nouveau projet de la Strada
Photo générale du nouveau projet de la Strada - © Tous droits réservés

Le projet Strada redémarre à la Louvière ! On croyait pourtant le projet de centre commercial mort et enterré, suite aux tensions de ces 2 dernières années entre le promoteur immobilier Wilhelm and Co et la ville de La Louvière. Mais les 2 parties ont décidé de se donner une seconde chance, et pour montrer que le projet est bien en voie de finalisation, le promoteur avait installé un stand ce week-end au salon Baticentre. Le but : déjà proposer à la vente les 90 premiers appartements encore à construire derrière la cité administrative.

"Le bâtiment s'appellera 'le clos des 7 fontaines', explique Geoffroy Dumonceau, directeur du projet pour Wilhelm and Co. Il abritera 90 appartements et 90 places de parkings. Nous avons déjà un permis, purgé de tout recours, que nous allons mettre en oeuvre en 2018. Lors du prochain conseil communal, la Ville devrait nous céder le terrain sur lequel nous allons construire."

Voilà une preuve concrète que l'ambiance s'est réchauffée entre les deux partenaires, sourit-il. "Les différents que nous avons connu avec la Ville depuis 2 ans sont aplanis à hauteur de 80%. Nous avons repris les discussions au mois de mars. Le climat est tout à fait apaisé, il y a de nouveau un climat de confiance autour de la table, et les 20% de points à encore régler le seront d'ici la fin de l'année."

Le centre commercial va diminuer sa superficie

Finis les 38 500 mètres carrés du projet initial de 2008 : la nouvelle version de la Strada fera 28 000 mètres carrés. "Vu la concurrence de Mons, de Charleroi et même de Nivelles aujourd'hui, qui ont renforcé leurs équipements commerciaux, nous avons dû réduire un peu la voilure. Mais le centre sera toujours sur deux étages, avec parkings souterrains de 1100 places, et ce sera un pivot fort pour le centre ville.  Il sera encadré par de l'horeca, un pôle culture encore à définir et un hôtel qui, pour le moment, n'a pas encore d'investisseur défini. Le projet de parc de loisirs 'Centro', qui devait développer des activités ludiques notamment dans le parc de Duferco, est finalement abandonné."

Geoffroy Dumonceau est optimiste : la demande de permis, ce sera pour l'année prochaine : "Il faudra introduire un nouveau permis, intégré, parce que nous avons perdu quelques années et que le concept est revu. le permis introduit en 2013 ne correspond plus au projet développé aujourd'hui. Et, si tout se passe comme prévu, on peut imaginer le premier coup de pioche fin 2019 !".

Le budget total du projet se chiffrera à environ 200 millions d'euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK