La Louvière: après la rupture avec le PTB, le PS se tourne vers Ecolo

La Louvière: le PTB arrête les négociations avec le PS
La Louvière: le PTB arrête les négociations avec le PS - © DAVID STOCKMAN - BELGA

Jacques Gobert, bourgmestre PS de La Louvière a annoncé ce mardi dans un communiqué que le PTB avait stoppé les négociations avec son parti, quelques heures à peine après que le parti travailliste ait été mis de côté à Liège. Herstal reste donc actuellement la seule commune wallonne où le PTB a encore la possibilité de monter au pouvoir.

Le socialiste Jacques Gobert évoque des problèmes de faisabilité financière de certaines propositions du PTB. "Le PS a fait part de sa convergence politique avec plus de 90% des propositions formulées par le PTB et a demandé à plusieurs reprises une note détaillant la faisabilité financière de certaines propositions qu'il avançait... en vain ! En effet, malgré l'insistance du PS, le PTB n'a transmis aucun document lors de ces trois rencontres, étalées sur une période de quinze jours, difficile dans ces conditions de parler de négociations" explique le communiqué.

Pour Jacques Gobert, la priorité est devenue Ecolo. "Notre volonté était d'arriver à un accord, même si le PS de La Louvière a 24 sièges sur 43", a-t-il indiqué. "Dans un premier temps, nous avons rencontré tous les groupes qui constitueront le prochain conseil communal louviérois. Le MR et le cdH étaient candidats à notre ouverture. Ecolo avait par contre décliné. Mais nous avons avancé des contre-propositions à Ecolo qui en discutera en assemblée générale mercredi. Pour nous, en tout cas, la priorité actuelle va à Ecolo."

Le 14 octobre, Ecolo a enregistré 6,9% des suffrages avec un léger recul de 0,65%. Le PS avait, pour sa part, conservé sa majorité avec 43,41% malgré un recul de 6,68%, alors que le PTB était devenu le deuxième parti de la Cité des Loups avec 15,54% et un bond en avant de 10,68%.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK