La louve Naya s'en est pris à un mouton en province d'Anvers

La louve Naya s'en est pris à un mouton en province d'Anvers
La louve Naya s'en est pris à un mouton en province d'Anvers - © Tous droits réservés

La louve Naya aurait à nouveau tué un mouton dans les environs de la frontière néerlandaise, entre Balen et Bourg-Léopold (province d'Anvers), dans la nuit du 20 au 21 mars. "Naya a frappé dans le voisinage du domaine militaire. Pendant des mois, elle s'est comportée de manière exemplaire dans les limites du domaine militaire de Bourg-Léopold, où elle se nourrissait de chevreuils et de sangliers. Mais elle s'en est probablement pris à nouveau à un mouton", explique jeudi un responsable de l'organisation de protection de la nature Landschap vzw, Jan Loos.

Il s'agissait d'un vieux mouton. "Le propriétaire de l'animal reste positif quant à la présence de la louve. Il ne demandera pas d'indemnisation à la Région flamande, même s'il sait que c'est possible. Nous nous attendions à ce que la louve finisse par s'attaquer à du bétail. Dans un environnement qui est géré par les humains, les moutons ou les chèvres représentent des proies faciles."

"L'ouverture de la population (à la présence) de la louve Naya nous émeut, mais nous notons également que ce mouton n'était pas protégé par une clôture électrique", pointe M. Loos.

La louve est entrée en Belgique depuis le 2 janvier dernier en venant des Pays-Bas. Un deuxième loup, qui avait été vu dans le Limbourg, est mort dimanche 11 mars écrasé par une voiture à Opoeteren.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK