La Ligue Francophone de Handball se lance dans le Sport/Etudes à Liège

L'annonce a été faite vendredi, sur le coup de midi. Ceci dans les locaux de l'ADEPS, également partenaire du projet, et dont la base légeoise est située exactement entre le grand Country Hall et l'Académie Robert Louis-Dreyfus, l'antre du Standard de Liège.

A cet égard, Christophe Dessy, le directeur de cette Académie était présent. "Nous avons en effet bénéficié de ses précieux conseils", s'est plu à rappeler Jean-Luc Dessart, le président de la Ligue Francophone de Handball. Jean-Luc Dessart a ensuite plongé dans le cœur du sujet: "Les conséquences positives de la mise sur pied d'un centre de formation fédéral ne sont plus à démontrer. Sa création et son développement contribueront à élever le niveau des élites."

Certes, mais pas seulement. A cet égard, Christophe Dessy, qui jouit d'une grosse expertise en la matière précisait: "Quand la formation est pointue, même ceux qui ne réussissent pas au sommet, permettent à la base, dès qu'ils rejoignent, de s'améliorer de façon notable." Patrick Garcia, secrétaire général de la LFH enchaînait: "Le fait de travailler sur un même site que la Fédération de rugby et celle de volley, qui lancera son centre de formation en même temps que nous, va nous permettre de mutualiser différents frais."

Pour les parents qui engageront leurs enfants dans ce sport/études, il en coûtera 350 euros par mois, ce qui est inférieur à la plupart des sommes demandées pour une formule classique d'internat. Les entraînements auront lieu quotidiennement et ils seront rehaussés par un suivi médical et psychologique.

Les écoles concernées tiennent enfin à signaler que l'enseignement dispensé est de niveau à permettre aux athlètes d'accéder au niveau universitaire.

Belga

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK