La leçon environnementale passe par le bac potager à l'école fondamentale

Semer les graines du respect environnemental chez l'enfant, une sensibilisation qui débute à l'école fondamentale. Grâce à des ateliers de jardinage, notamment.
Semer les graines du respect environnemental chez l'enfant, une sensibilisation qui débute à l'école fondamentale. Grâce à des ateliers de jardinage, notamment. - © Rtbf

Installer des mini potagers sur pied dans la cour de plusieurs écoles fondamentales: l'idée originale a été récemment lancée en Brabant wallon. Elle émane du Conseil provincial des jeunes du Brabant wallon. Objectif: éduquer les enfants au respect de l'environnement en les amenant à travailler la terre et en cultivant plantes, légumes et autres aromates. Des ateliers encadrés par des adultes pour semer les graines d'une plus grande conscience de la protection de la planète et de la santé.

L'exemple de Baisy-Thy

Parmi les établissements sélectionnés pour ce projet: l'école communale de Baisy-Thy. "Ce projet est important car il permet de concrétiser certains acquis appris en classe", explique le directeur Marc Potvin. "C'est un bel outil de sensibilisation en matière de protection de l'environnement. Mais c'est aussi une réalisation concrète, utile pour d'autres apprentissages, en matière de citoyenneté par exemple".

"Cette initiative peut être un prolongement du programme scolaire officiel", commente Olivier Fronville, instituteur. "Mais il peut aussi être utile pour des exercices de géométrie ou de mathématiques. Les écoliers peuvent mesurer la surface du bac potager ou compter les graines à planter, par exemple". 

Agir pour la planète

Même dans le fondamental, les écoliers ont pour la plupart entendu parler des manifestations pour le climat de ces dernières semaines. "Ici, nous proposons une activité concrète aux enfants, dès le plus jeune âge", explique Denis L'Olivier, collaborateur au Conseil provincial des jeunes du Brabant wallon. "Ce projet répond aux attentes de nombreux enseignants. Il y a un réel besoin des écoles pour les actions de sensibilisation au respect de l'environnement".

Concrètement, les mini potagers permettent aux enfants de découvrir les plantes, les légumes, les insectes et la biodiversité. Ils pourront observer les changements au fil des saisons, découvrir les besoins des plantes, le rôle de la chaleur, de l'eau, de la lumière,... "Les écoliers abordent ainsi une série de thématiques liées à l'environnement, à la santé et à l'alimentation saine", explique Marc Ligot, du Centre provincial de l'agriculture et de la ruralité. 

Soutien associatif 

Des associations comme l'asbl Jardins partagés de Villers et La Leçon Verte soutiennent la démarche. "Les enfants ont également fait des plantations dans des mini serres", précise Monique Lozet, membre de l'association. "Ils pourront voir l'évolution des pousses et les replanter par la suite dans les bacs. L'intérêt pour la biodiversité est également très important".

Les enfants se disent heureux d'apprendre les secrets de la nature de manière très concrète, sur le terrain. Des enfants qui ont parfois une longueur d'avance sur certains adultes et nous en apprennent beaucoup sur nous-mêmes. 

        

     

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK