La justice liègeoise se penche sur une escroquerie aux paris sportifs

Le dossier est jugé en ce moment devant le tribunal correctionnel de Liège.
Le dossier est jugé en ce moment devant le tribunal correctionnel de Liège. - © RTBF

Des individus suspectés d'avoir participé à des escroqueries portant sur des tickets de recharge en vue de jouer à des paris sportifs ont comparu mardi devant le tribunal correctionnel de Liège. Plusieurs libraires et sociétés de paris sportifs avaient été préjudiciés par ces individus qui photographiaient les codes de recharge sans les payer.

Les deux principaux auteurs des faits étaient dépendants aux jeux d'argent. En considérant que les sociétés organisatrices de paris sportifs étaient responsables d'une partie de leurs pertes financières, ils avaient décidé de réaliser des escroqueries au préjudice de ces sociétés afin de pouvoir continuer à jouer gratuitement.

Ces deux auteurs se rendaient dans des librairies ou des commerces qui vendaient des recharges "paysafe" d'une valeur de 100 euros. L'acheteur faisait imprimer un ticket portant un code de recharge. Son complice photographiait discrètement le code. L'acheteur trouvait ensuite un prétexte pour refuser l'achat et rendre le ticket.

En tout, le dossier comporte 117 préventions liées à des faux, des escroqueries, des fraudes informatiques, une association de malfaiteurs mais aussi des vols de cartes de banques utilisées pour jouer.

Le principal auteur risque une peine de 20 mois de prison avec sursis. Son complice pourrait s'en sortir avec une peine de travail de 150 heures. Le parquet a requis l'acquittement d'un troisième auteur contre lequel il n'existe pas de preuve suffisante.

Le jugement est attendu pour le 13 mai.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK