La Hulpe: le logiciel Bezonia veut rendre les habitations encore plus intelligentes

Bezonia veut notamment se distinguer par la simplicité de son interface
Bezonia veut notamment se distinguer par la simplicité de son interface - © S. Vandreck

La domotique s'est installée dans le secteur du bâtiment depuis une bonne dizaine d'années. Elle permet par exemple de programmer avec précision et même à distance le chauffage, de commander un système d'alarme ou de gérer l'ambiance lumineuse d'une habitation. Sur le marché des "maisons du futur", le logiciel Bezonia arrive avec une proposition alléchante: interconnecter tous ces systèmes, grâce à un serveur central, compatible avec tous, pour gérer de manière encore plus fine et mieux adaptée l'ambiance, la consommation énergétique ou encore la sécurité du bâtiment. "En fonction de mon agenda du lendemain, je règle mon réveil à une certaine heure. Sur base de cette heure, je vais allumer progressivement les lumières, préchauffer la salle de bain... pour que ce scénario corresponde à une ambiance que j'apprécie, et cela en réglant une seule chose: mon heure de lever". Voilà l'exemple que donne Jean-Michel Verhulst, le directeur de cette société, qui emploie actuellement une dizaine de collaborateurs à La Hulpe.

Pas qu'un gadget pour les "geeks"

Aujourd'hui, c'est essentiellement une clientèle professionnelle qui fait appel à ce logiciel: des hôtels, des entreprises, des musées... "On en est, pour l'année 2018, à plus de 80 projets qui devraient se conclure, mais l'idée est d'atteindre rapidement le millier de projets d'ici 2021", indique le patron de la société. Bezonia espère en effet séduire le marché des particuliers, en les convainquant que ce type de dispositif ne relève pas uniquement du gadget pour "geeks" et est facile à utiliser grâce à une interface unique. Ce n'est d'ailleurs pas sur son propre stand mais sur ceux des différents systèmes qu'elle permet d'interconnecter que Bezonia est présente au salon Batibouw. "C'est une expérience positive, se réjouit Jean-Michel Verhulst. Nous avons noué beaucoup de contacts, et notamment avec des sociétés de domotique, qui souhaitent s'ouvrir les portes de projets auxquels elles n'ont pas accès aujourd'hui". La concurrence est évidemment rude dans le secteur, mais la jeune société de La Hulpe entend se démarquer en ne proposant pas des produits mais des services, qui peuvent évoluer au fil du temps et des besoins.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK