La grève à la STIB reconnue par les syndicats

RTBF
RTBF - © RTBF

"L'action spontanée des conducteurs de bus de la STIB, qui a débuté mardi matin au dépôt Jacques Brel, est à présent une grève reconnue par le front commun syndical", a déclaré mardi après-midi Jean-Pierre Alvin, porte-parole de la STIB.

Près de 50% des conducteurs de bus du dépôt Jacques Brel continuent de ne pas rouler mardi. "110 bus étaient prévus dans la tranche horaire de l'après-midi, seulement 57 d'entre eux roulent", a précisé M. Alvin. "La grève a été reconnue par les trois syndicats réunis en front commun. Les points abordés par la délégation permanente dans la discussion en cours concernent notamment la sécurité et le bien-être des conducteurs, ainsi que les horaires et les conditions de roulement, qui posent certains problèmes au quotidien. De plus, des bus ont subi des jets de pierres ce week-end", a expliqué le porte-parole.

Le trafic des bus est perturbé principalement sur l'ouest et le nord-ouest de Bruxelles. "Les communes de Molenbeek, Ganshoren, Jette, Koekelberg et une partie d'Anderlecht sont touchées. Les lignes 13, 14, 20, 87 et 88 roulent toutefois normalement", a ajouté M. Alvin, qui recommande toujours aux navetteurs de privilégier les trams et les métros. "Je ne pense pas qu'une remise en circulation complète des bus aura lieu aujourd'hui", a-t-il ajouté. La grève se poursuivra donc en soirée, semble-t-il.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK