La gestion des Lac de l'Eau d'Heure une nouvelle fois pointée du doigt

La gestion aux Lacs de l'Eau d'Heure est pointée du doigt: la perte cumulée de 2012 à 2016 s'élève à 2,6 millions d'euros.
La gestion aux Lacs de l'Eau d'Heure est pointée du doigt: la perte cumulée de 2012 à 2016 s'élève à 2,6 millions d'euros. - © OLIVIER HOSLET - BELGA

Dans un rapport de 52 pages d'une filiale du Commissariat général au tourisme, c'est l'administration du site qui est visée cette fois. Tout comme la tutelle de la Région. 

Les caisses de l'asbl des Lacs de l'Eau d'Heure étaient comme un tonneau sans fond, continuellement rempli par le gouvernement, décrit le rapport. 

La Nouvelle Gazette explique que l'asbl reçevait des subsides conséquents. Une manne financière qui n'a pas connu de diminution ces dernières années, alors que bien d'autres associations ont dû se serrer la ceinture. Un point d'autant plus interpellant que l'asbl ne pouvait pas se targuer de bons résultats.

Le rapport épingle également la gestion de l'asbl

La liste des manquements est longue. Pointons par exemple le bilan financier de ces dernières années.

Depuis 2012, les années en bénéfices ont été rares, et le boni faible… contrairement aux années en déficit. Au total, la perte cumulée de 2012 à 2016 s'élève à 2,6 millions d'euros.

Le manque de vision et de cohérence dans la promotion et la gestion du site sont également décriés.

Pour combler les trous du tiroir-caisse, l'asbl n'hésite pas à vendre des parcelles du domaine. Une vente qui doit immédiatement cesser, d'après le rapport, pour ne pas mettre en péril l'avenir du domaine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK